Un britannique hospitalisé à Phuket pourrait être la première victime occidentale du Coronavirus

Actualités Phuket Thaïlande

Un britannique hospitalisé à Phuket pourrait être la première victime occidentale du Coronavirus Un britannique hospitalisé à Phuket pourrait être la première victime occidentale du CoronavirusUn britannique hospitalisé à Phuket pourrait être la première victime occidentale du Coronavirus
21 Janvier
13:48 2020

PHUKET : Un touriste britannique serait entre la vie et la mort dans un hôpital de Phuket. D’après les médecins de l’hôpital, il pourrait être la première victime occidentale du coronavirus qui se propage en Chine, mais son cas n’a pas encore été confirmé. Ce ‘nouveau’ coronavirus, proche du SRAS et du MERS, a été découvert en Chine à Wuhan le mois dernier.

 



 

Ash Shorley, 32 ans, reste dans un état critique dans un hôpital de Phuket, infecté par un virus lors d’une visite de Koh Phi Phi dans la province de Krabi. Il est hospitalisé depuis près d’un mois. Ses parents, Chris et Julie, qui vivent à Lancashire, sont maintenant arrivés à Phuket pendant que des tests sont menés pour déterminer le virus contracté par M. Shorley. Ses parents ont indiqué que Ash avait perdu 52 kilos depuis qu’il était tombé malade.

 

“Il était à deux doigts de la mort. S’il n’était pas dans cette forme, il ne serait plus avec nous maintenant. Nous attendons les résultats des tests. C’est très grave.”, a déclaré le père de Ash.

 

Ash a été transporté à Phuket par hydravion pour ne pas que “ses poumons lâchent”, rapporte Daily Mail Online. Les médecins de Phuket constatent que les symptômes concordent avec ceux du coronavirus chinois mais cela doit être confirmé. Les experts disent que les symptômes de M. Shorley correspondent au nouveau coronavirus chinois, mais qu’ils peuvent également correspondre à d’autres infections respiratoires.

 

Le mystérieux virus ‘ressemblant’ au SRAS a déjà tué trois personnes et en a infecté 220 autres (confirmées), bien que les estimations de l’OMS indiquent près de 1,700 cas à Wuhan depuis Décembre.

 

Le virus s’est maintenant propagé dans d’autres régions chinoises – 5 cas à Pékin, 14 à Shenzhen et un dans une province voisine de Shanghai. Quatre autres cas ont été confirmés en Thaïlande, au Japon et en Corée du Sud.

 

Ces rapport sont publiés alors que des millions de chinois font leurs bagages pour voyager pendant les vacances du Nouvel An Chinois. Un porte parole du Ministère des Affaires Étrangères chinois affirme que le pays adopte “une attitude sérieuse honnête et professionnelle” pour prévenir et contrôler la propagation de la maladie.

 

Source : Daily Mail Online



Article original : The Thaiger


Photo from - Go Fund Me

Les dernières vidéos