Une nouvelle loi a été voté jeudi soir pour les mères porteuses

Actualités Phuket Thaïlande

Une nouvelle loi a été voté jeudi soir pour les mères porteuses
21 Février
10:22 2015



La Thaïlande a adopté une loi qui interdit à un couple d'étrangers d'avoir recours au service d'une mère porteuse thaïlandaise,

De puis ses derniers mois, plusieurs scandales de commerce de couples étrangers avaient recours à une mère porteuse en Thaïlande, on fait prendre dans le royaume du Siam, une nouvelle loi.


«La Thaïlande et les utérus des femmes thaïlandaises ne seront plus jamais une plaque tournante, pour cette pratique »,a déclaré, le député Wallop Tungkananurak,

le texte devrait entrer en vigueur en juin.

Risque de dix ans de prison


Dans le couple désirant avoir recours avec une mère porteuse thaïlandaise, il doivent être marié d'au moins 3 ans et l'un des deux, doit avoir la nationalité thaïlandaise.

Pour les mères porteuses thaïlandaises, doivent avoir de plus de 25 ans, avoir au moins un enfant, être mariées, et l'accord de leur mari sera demandé.


«Si des étrangers tentent d'avoir recours de façon illégale à une mère porteuse, ils risquent dix ans de prison », a averti Wallop Tungkananurak. La Thaïlande a interdit également toute publicité de cette pratique.

Plusieurs scandales

Ces derniers mois plusieurs scandales ont été vu au grand jour, d'abord en aout, avec l'abandon de Gammy, bébé trisomique abandonné par un couple australien qui avait eu recours à une mère porteuse de 21 ans, mais avait adopté sa sœur jumelle, Pipah, en bonne santé. Quelques semaines plus tard, le scandale de l'usine à bébé où, un riche japonais, avait recours aux mères porteuses Thailandaises, en série,sur Bangkok,

Tout cela grace à un flou juridique.


Plus de 100 cliniques privées spécialisées

La junte militaire, avait promis de s'occuper de ce secteur.

Selon le Conseil médical de Thaïlande, plus de cent cliniques privées seraient spécialisées dans l'aide à la procréation, y compris via des mères porteuses. Ce commerce génèrerait plusieurs centaines de bébés par an.

Photo from - la-croix.com

Les dernières vidéos