Une nouvelle bouée d’alerte tsunami installée au large de Phuket

Actualités Phuket Thaïlande

Une nouvelle bouée d’alerte tsunami installée au large de Phuket Une nouvelle bouée d’alerte tsunami installée au large de Phuket
17 Janvier
12:19 2019

PHANG NGA : Un bouée d’alerte tsunami d’une valeur de B12 millions doit être installée au large des côtes de Phuket pour remplacer celle cassée il y a deux ans. Elle va en remplacer une qui ne fonctionne plus depuis 18 mois. Initialement deux bouées avaient été placées à plusieurs centaines de kilomètres au large pour servir de système d’alerte tsunami après la tragédie de 2004.





La bouée, transportée à bord du MV SEAFDEC a quitté Phuket hier après midi et sera installée à 290 kilomètres au large de Phuket.


Elle remplacera celle qui a cessé de transmettre ses signaux après avoir été percutée par un navire, a déclaré le directeur général du Département de Prévention et de Lutte contre les Catastrophes Chayapol Thitisak avant le départ en mission du MV SEAFDEC.


La Thaïlande compte deux bouées d’alerte, une située à 290 kilomètres au nord ouest des côtes de Phuket/Phang Nga et une seconde située à 190 kilomètres de la première, dit il.


Lorsque les deux bouées seront opérationnelles, et connectées au réseau international des systèmes d’alerte tsunami des océans Indien et Pacifique, la Thaïlande pourra recevoir des alertes tsunami à temps, a t il ajouté.


M. Chayapol a également indiqué que cette bouée très coûteuse serait ‘protégée des accidents’ par des signaux lumineux brillants et sera indiquée sur toutes les cartes maritimes.


Il a insisté sur le fait que le système d’alerte tsunami de la Thaïlande répondait aux normes internationales.


“Nous comptons également plus de 2,000 tours d’alertes situées le long des côtes. C’est suffisant” a t il dit.


“Si la Thaïlande devait être frappée par un nouveau tsunami, la population devrait suivre les messages d’alerte du gouvernement et ne pas paniquer.”


Les autorités ont appris en Octobre 2017 que la précédente bouée était défectueuse et n’envoyait plus de signaux, a signalé le directeur général du Centre National d’Alerte Catastrophe Suppapimit Paorik.


“Après le tsunami de 2004, qui a dévasté de nombreux pays dont la Thaïlande et tué plus de 230,000 personnes, les autorités thaïes n’ont cessé de travailler à améliorer la ‘préparation du Royaume’ et les mesures d’intervention d’urgence.”


Article original : The Thaiger & The Nation


Photo from - The Thaiger & The Nation

Les dernières vidéos