Une chasse à l'homme est lancée pour un violeur et tueur d'un bébé

Actualités Phuket Thaïlande

Une chasse à l'homme est lancée pour un violeur et tueur d'un bébé Une chasse à l'homme est lancée pour un violeur et tueur d'un bébé
06 Avril
21:57 2015

La police recherche un homme qui gardait l'enfant de son amie, il aurait violé et tué un garçon de 1 ans à Phuket Town le 3 Avril. 


L'homme de 38 ans, Somsak Yakob, a appelé la mère de l'enfant vendredi soir pour lui dire que le bébé était tombé du lit et mort. 


M.Somsak a rencontré la mère du bébé, nommé par la police seulement 'Mon', la nuit de vendredi avant de s'enfuir de l'hôpital. 


"Le corps du bébé a été transporté à Vachira Phuket Hospital, où les médecins ont réussi à identifier les signes d'ecchymoses, ainsi que des signes de viols sur l'enfant», a déclaré le lieutenant Ronnaphum Permpoon de la police de Phuket City. 


Mme Mon travaille dans un bar karaoké et a embauché M. Somsak pour regarder son bébé. 


"J'ai deux enfants que j'élève seule", a déclaré Mme Mon . «Je connaissais Somsak, car il est le petit ami de mon amie. Il s'est porté volontaire pour surveiller le bébé si je le payais.


" M. Somsak a commencé à prendre soin de l'enfant il y a environ deux mois, le gardant pendant quelques jours ou même une semaine. La fille de trois ans de Mme Mon a été prise en charge par un voisin. 


"Chaque fois que M. Somsak me ramenait mon bébé, j'ai trouvé des contusions et il avait l'air effrayé," a déclaré Mme Mon. "Cependant, j'ai supposé qu'il venait d'être puni pour avoir été méchant." 


"Il y a une semaine, il a gardé mon bébé. Ensuite, j'ai reçu un appel vendredi soir disant que mon bébé était mort. Je me suis précipité à la salle des urgences à l'hôpital Vachira de Phuket. Mon cœur s'est brisé quand j'ai vu son corps. "


 Le corps a été emmené au siège de la police Région 8, pour une autopsie. Il a depuis été renvoyé à Phuket pour être incinéré au Wat Khosit Wihan à Phuket Town. 


"Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour le traduire en justice. Je n'ai jamais pensé qu'il ferait quelque chose comme ça à mon bébé ", a déclaré Mme Mon. 


Un mandat d'arrêt a été émis pour M. Somsak pour avoir tuer le bébé, a confirmé le Col Sien Kaewthong de la police de la ville de Phuket. 


"Des charges supplémentaires pour le viol sont en attente jusqu'à ce qu'on obtienne les résultats de l'autopsie, "a déclaré le Col Sien.


article Phuket Gazette

Photo from - phuketgazette phuketnews

Les dernières vidéos