Une arrestation liée à une affaire de drogue révèle une politique de 'portes ouvertes’ permettant de se procurer des munitions au ‘Shooting Range'

Actualités Phuket Thaïlande

Une arrestation liée à une affaire de drogue révèle une politique de 'portes ouvertes’ permett Une arrestation liée à une affaire de drogue révèle une politique de 'portes ouvertes’ permett
07 Juin
08:08 2017

PHUKET : La police indique qu’aucune poursuite ne peut être envisage contre le ‘Phuket Shooting Range’ malgré la découverte qu’un suspect d’une affaire de drogue, armé lors des faits, s’était procure des munitions simplement en leur demandant.


Police, Crime, Drogue,



Le problème est apparu au grand jour après qu’une équipe de la police provinciale de Phuket dirigée par le major Ritthichai Chumchuay ait arrêté Bannasorn “Beer” Tabpan, 34 ans, originaire de la province de Tak.


L’opération a été lancée à 15h après avoir reçu un renseignement indiquant que Bannasorn, qui avait déjà été incarcéré pour des faits de drogue, avait repris ses activités dans une maison qu’il louait sur Sakdidet Rd, au sud de Phuket Town.


Bannasorn a été arrêté en possession de deux cachets de methamphetamine (ya bah) et 1.08 grammes de crystal meth (ya ice).


Il avait également sur lui un revolver automatique et 14 balles de 9mm et 7 balles de calibre .38-calibre.


Baannasorn a avoué être le propriétaire de la drogue, de l’arme et des munitions, signale le major Ritthichai.


“Il a raconté à la police qu’il avait acheté la drogue auprès d’un homme qu’il a appelé ‘M. Bang’, un résident de Rawai” indique le major Ritthichai.


“M. Bang a laissé la drogue sous un arbre en face d’un réparateur de scooter sur Kwang Rd” ajoute-t-il.


Bannasorn a aussi indiqué avoir acheté l’arme en ligne via Facebook.


Il a ajouté qu’il avait demandé des balles au Kathu Phuket Shooting Range.


Le colonel Akanit Danpitaksarn, commandant adjoint et responsable d’enquête auprès de la police provinciale de Phuket, a précisé à The Phuket News “nous recherchons ce ‘M. Bang’ et nous occupons également de ce commerce d’armes en ligne”


Cependant, concernant les munitions provenant du Shooting Range, le colonel Akanit a dit “il n’est pas nécessaire d’interroger les personnes du Kathu Phuket Shooting Range. N’importe qui peut se rendre dans ces endroits et acheter des munitions.


“Si nous avions d’autres doutes, nous mènerions une enquête à leur sujet” ajoute-t-il.


Bannasorn a été conduit au poste de police de Phuket Town et inculpé de possession de drogue de catégorie 1 et possession illégale d’une arme à feu et de munition sans permis.

 


Information complémentaires by Eakkapop Thongtub



Article original : The Phuket News

Photo from - Phuket Provincial Police

Les dernières vidéos