Un travailleur migrant retrouvé pendu, les mains et les pieds attachés

Actualités Phuket Thaïlande

Un travailleur migrant retrouvé pendu, les mains et les pieds attachés
23 Février
10:19 2017

PHUKET : La police enquête après la mort d’un travailleur migrant retrouvé pendu sur le seuil de la porte de sa cabane dans un camp de migrant de Srisoonthorn hier matin.

Myanmar, Mort, Suicide, Police,

La police a appris le décès à 6h30, indique le capitaine Kraisorn Boonprasop de la police de Thalang.

Lorsque la police est arrivée, accompagnée des secouristes, ils ont trouvé le migrant, qu’ils ont appelé M. Windoe, âgé de 26 ans, toujours pendu sur le seuil de la porte, un sarong couvrant sa tête.

Ses mains et ses pieds étaient attachés avec des cordes identiques à celles avec laquelle il était pendu.

“Le sarong couvrant sa tête donnait l’impression qu’il avait été assassin, mais nous n’avons trouvé aucun signe de lute ni d’agression” précise le capitaine Kraisorn.

“A ce stade nous pensons qu’il est mort environ deux heures avant que son corps ne soit découvert” dit-il.

“Les cordes entravant ses mains et ses pieds n’étaient pas très serrées. Il est possible que M. Windoe ait voulu nous faire croire qu’il avait été assassin ou il aurait pu procéder ainsi pour des croyances personnelles” ajoute-t-il.

Ses voisins ont dit que M. Windoe n’avait montré aucun signe indiquant qu’il aurait voulu se suicide, signale le capitaine Kraisorn.

“Aucun des autres travailleurs du camp n’a la moindre idée du pourquoi il se serait suicide. M. Windoe n’a jamais parlé à personne de problèmes personnels et ne s’est jamais dispute avec les autres” dit-il.

“Nous poursuivons notre enquête” ajoute-t-il.


Article original : Eakkapop Thongtub / The Phuket News

Photo from - Eakkapop Thongtub

Les dernières vidéos