Un ponte de Phuket accuse le garde pour la bagarre, et soupçonne des motifs extérieurs

Actualités Phuket Thaïlande

Un ponte de Phuket accuse le garde pour la bagarre, et soupçonne des motifs extérieurs
15 Mai
10:45 2017

PHUKET : Chana Thavornwongwong, ponte de Phuket de 57 ans accuse d’avoir attaqué un agent de sécurité sur le parking de sa compagnie à Phuket Town fin Avril, a raconté publiquement sa version de l’incident. 



Violence, 

  

 


La réponse publique fait suite à une plainte déposée auprès de la police de Phuket Town par Prasit Pimloi, 44 ans, agent de sécurité de Tilok Co Ltd, dans laquelle il accuse M. Chana de l’avoir agressé sans raisons sur le parking de Tilok Co Ltd le 28 Avril. 


M. Prasit est agent de sécurité de Tilok Co Ltd, compagnie dont M. Chana est un des responsables et actionnaires. 


L’incident était devenu ‘célèbre’ après qu’un enregistrement de vidéosurveillance montrant l’affrontement avait été posté sur les réseaux sociaux. 


“La vidéo avait été montée et publiée sur les réseaux sociaux. Elle a reçu de nombreux commentaires qui déformaient l’incident et me diffamaient. Je suis brisé et haïs. 


“Le 28 Avril à 10h, je me suis rendu aux bureau de Tilok Co Ltd au 601 Phuket Rd à Phuket Town pour une réunion. J’ai garé mon véhicule près de la salle de réunion. J’ai regardé dans le rétroviseur et vu M. Prasit Pimloi qui marchait rapidement, passaient à gauche de mon véhicule et regardait à l’intérieur. 


“Il a levé sa main droite et est allé à l’arrière de mon véhicule puis s’est ensuite approché avec une tête énervée et a dit 

‘Qu’est ce qu’il se passe? Tu veux te battre avec moi?’ 


“Donc je l’ai poussé de mes mains pour le faire reculer. Il est tombé, s’est relevé et m’a provoqué en disant ‘toi et moi… Face à face...’ 


“Après ça la bagarre a éclaté comme le montre la vidéo. Pendant la bagarre je l’ai frappé avec mon tibia droit, sur lequel j’ai une entaille de 12 centimètres. Je pense que M. Prasit avait une arme ou un objet coupant avec lui. J’ai essayé de me protéger” dit M. Chana. 


“Après la bagarre je suis allé à ma réunion. Après la réunion je suis allé au Bangkok Hospital ou les médecins m’ont fait passer des radios, mais je n’ai pas pu car je devais me rendre au commissariat pour signaler l’incident. 


“Les médecins ont conclu que j’avais été attaqué (sic)” dit-il. 


“J’ai signalé l’incident au capitaine de police Kraisorn Pakaraya de la police de Phuket Town et c’est alors que j’ai appris que M. Prasit avait déjà porté plainte” 


“Cet incident n’est pas commun, il doit y avoir quelque chose derrière car moi et M. Prasit ne nous connaissions pas et n’avons encore moins eu de conflit auparavant” dit M. Chana. 


“Je ne savais pas où il travaillait ni qu’il travaillait chez Tilok Co Ltd. Je l’avais aperçu de loin en me rendant à des réunions de la compagnie, peut-être trois fois avant Avril. Presque à chaque fois il m’avait regardé fixement” dit M. Chana. 


“Lors d’une réunion le 18 Avril, M. Prasit et un homme habillé en militaire se trouvaient en face du McDonald’s, de l’autre côté de la rue des bureaux de la compagnie. Ils m’avaient regardé, moi et mes amis alors que nous mangions avant la réunion. 


“M. Prasit m’observait de l’extérieur du restaurant. L’individu habillé en militaire est rentré dans le restaurant mais n’a rien acheté, et est ressorti” signale M. 

Photo from - The Phuket News

Les dernières vidéos