Un officiel de Phuket se donne 30 jours pour rouvrir le musée

Actualités Phuket Thaïlande

Un officiel de Phuket se donne 30 jours pour rouvrir le musée Un officiel de Phuket se donne 30 jours pour rouvrir le musée
31 Mai
09:34 2017

PHUKET : Les officiels de la municipalité de Phuket ont confirmé que le musée Peranakannitat, inauguré en début de mois, rouvrira ses portes au public sous un mois. 
 
 


La semaine dernière, les officiels avaient annoncé que le musée serait temporairement fermé jusqu’à ce que les objets exposés, prêtés pour la cérémonie d’inauguration, soient retournés à leurs propriétaires, sans préciser alors combine de temps cela prendrait. 
 
Le maire de Phuket Town Somjai Suwansupana a été la cible de centaines de critiques sur les réseaux sociaux. Certains se plaignaient de n’avoir pas été admis à l’intérieur pour profiter des expositions, d’autres se plaignant que tous les objets intéressants seraient retirés une fois la ‘grande cérémonie d’ouverture’ passée. 
 
Le maire Somjai a répondu que la municipalité, en collaboration avec l’association Peranakan de Phuket et les descendants de Baba de Phuket, avaient spécialement prêté certains objets pour la cérémonie d’ouverture, et qu’ainsi il y avait une responsabilité première vis-à-vis des propriétaires des objets prêtés. 
 
Le Dr Kosol Tang-Uthai, président de l’association Peranakan de Phuket, a réitéré le besoin de fermeture pendant la phase e restauration. 
 
“Notre association est responsable de la cérémonie d’ouverture, après cela nous ne sommes pas autorisés par la municipalité de Phuket Town de nous occuper du musée. Nous sommes responsables pour le retour des objets auprès de leurs propriétaires afin que la municipalité puisse terminer les rénovations du bâtiment puis rouvrir le musée au public le mois prochain. Nous avons engagé des spécialistes pour rendre les objets prêtés à leurs propriétaires sans aucun dommage” dit le Dr Kosol. 
 
“Les objets présentés lors de la visite de Son Altesse Royale la Princesse Maha Chakri Sirindhon sont de très grande valeur. Certains ont été obtenus par l’association, d’autres grâce à des dons, et d’autres ont été prêtés par des habitants de Phuket de longue date qui les possédaient chez eux” ajoute-t-il. 
 
Le Dr Kosol a indiqué que la mission de l’association Peranakan de Phuket était de développer l’intérêt du public pour l’histoire et l’héritage de Phuket. 
 
“Certaines personnes nous blâment sans connaitre la vérité, mais ils doivent comprendre que nous faisons toujours ce qui est le mieux pour le public” dit-il. 
 
“L’association a connu de nombreux succès par le passé, notamment la désignation par l’UNESCO de Phuket comme ‘ville de gastronomie’. Au cours des cinq prochaines années, nous établirons notre propre centre culturel, indépendant de tout budget gouvernemental et de toute influence politique. Note objectif est de soutenir l’apprentissage hors des écoles” dit-il.  
 
Il a ajouté que développer une société basée sur le savoir et l’apprentissage permettra aux futures générations d’en connaitre plus et de s’identifier à l’héritage ‘Baba Peranakan’.  
 
Le Dr Kosol a insisté qu’il n’y avait aucun problème avec la municipalité puisqu’il a démissionné de son poste de maire adjoint l’année dernière.  
 
Sa démission était survenue après une fresque murale controversée peinte sur le mur du musée Baba (maintenant rebaptisé musée Peranakannitat par SAR la Princesse Sirindhon) qui avait provoqué la colère de la population, obligeant l’artiste à l’effacer.  
 
 

  

Article original : Sukawin Tanthavanich / Phuket Gazette

Photo from - Kritsada Mueanhawong

Les dernières vidéos