Un mandat d'arrêt émis pour escroquerie

Actualités Phuket Thaïlande

Un mandat d'arrêt émis pour escroquerie
15 Avril
01:39 2015

 Un mandat d'arrêt a été émis pour un homme qui est recherché pour avoir escroqué une compagnie d'excursion de Phuket, pour environ 1,5 millions de bahts. 


Le mandat pour Peerapat '”Deer”' Singhon, 25 ans, a été délivré après que l'escroc présumé n'a pas réussi à se présenter à la police le 7 Avril. 


"Comme M. Peerapat a omis de se présenter conformément à la sommation, l'affaire a été remis à la police," Santi Pawai, le directeur du ministère du Tourisme et des sports (MOTS) du bureau de Phuket, a dit à Phuket Gazette . 


M Peerapat a travaillé comme représentant indépendant des ventes pour Phuket Diamond Tours pour des ventes de forfaits de vacances extraordinairement bon marché à travers ses sites Web pour  Phuket. 


Les préoccupations de la fraude alléguées, a d'abord apparues après qu'environ 100 clients ont réservés des visites de Phuket et Phang Nga sur le site Web de M. Peeraphat, croyant qu'ils avaient réservé leurs tournées avec Phuket Diamond Tours. Toutefois, aucun service n'a été rendus et les clients ont été laissés à l'abandon à l'aéroport, les conduisant à déposer une plainte au bureau (MOTS) de Phuket.  


Le propriétaire de Phuket Diamond Tours, Arinrada Sirirak, 27 ans, a rapidement promis une récompense de 10.000 baht pour toute information menant à l'arrestation de M. Peerapat. 


Le tour-opérateur, MOTS, Andaman Association Tourisme et les touristes touchés par l'affaire de fraude ont conclu un accord sur la façon de traiter cette question. 


" Les touristes qui ont acheté des packages de M. Peerapat et qui veulent encore visiter Phuket, doivent payer pour leurs vols et l'hébergement eux-mêmes. 


Toutefois, Phuket Diamond Tours payera pour les frais de transport et d'alimentation, tandis que MOTS et l'Association de Tourisme payeront les frais de bateau, les frais de destinations touristiques et d'autres coûts similaires ", a expliqué M. Santi. 


Mme Arinrada a contacté les parents et amis de M. Peerapat, mais il n'est pas encore localiser. 


"Je vais mettre plus de pression sur lui. J'espère qu'il se présentera à la police et fera face à la justice ", a déclaré Mme Arinrada.


article Phuket Gazette

Photo from - phuket gazette

Les dernières vidéos