Un juge de Phuket condamne très indulgemment le fugitif tchèque pour avoir dépassé la validité de son visa

Actualités Phuket Thaïlande

Un juge de Phuket condamne très indulgemment le fugitif tchèque pour avoir dépassé la validité
20 Janvier
09:43 2017

PHUKET : Des officiels de l’immigration ont refusé d’expliquer pourquoi le fugitif tchèque Zedenek Pfeifer, arrêté à Phuket mardi soir, avait écopé d’une peine inferieure a ce qui est habituellement requis pour être rester sur le territoire malgré l’expiration de son visa, aussi appelé ‘dépassement de visa’.

Crime, Immigration, Police,

Pfeifer, 49 ans, a été arrêté dans l’appartement qu’il louait a Bang Tao mardi soir après qu’une traque à travers tout le pays avait été ordonnée par le chef adjoint de la police nationale le général Wuthi Liptapallop.

Recherché sous mandat d’arrêt d’Interpol, Pfeifer était recherché en République Tchèque pour agressions sexuelles sur mineurs et transmission intentionnelle du virus du sida.

Lorsque la sentence a été rendue publique via vidéoconférence hier après-midi, alors que Pfeifer était toujours en cellule a la cour provinciale de Phuket, le juge a révélé que Pfeifer avait dépassé la validité de son visa et se trouvait illégalement dans le pays depuis le 5 Aout 2015.

Khao Phuket, version thaïe de The Phuket News, était présent lors du verdict.

Cependant, malgré la longue durée de son dépassement de visa, le juge a prononcé une sentence consistant en une amende de 1,000 baths seulement, et une peine de prison de deux ans avec sursis.

Sous l’égide de la campagne du bureau de l’immigration ‘Les Bons dedans, Les Mauvais Dehors’, mise en place en 2014 et qui a fait la une des quotidiens du monde entier, Pfeifer aurait dû écoper d’une amende de 20,000 baths et être banni de revenir en Thaïlande pendant 10 ans.

Interrogé comment un juge pouvait condamner à une sentence inferieure a la sentence minimum applicable, le chef de l’immigration de Phuket le colonel de police Kantawat Pongsatanbordee a répondu à The Phuket News, “je suis occupé, je ne suis pas disponible pour le moindre commentaire.”

Nos appels auprès de la cour provinciale de Phuket sont restés sans réponse.

Il y a seulement quelques semaines l’immigration de Phuket avait expulsé du Royaume une française résidant à Phuket pour avoir dépassé la validité de son visa de 103 jours.

 – Premkamon Ketsara

Informations complémentaires Tanyaluk Sakoot


Article original :The Phuket News

Photo from - Khao Phuket

Les dernières vidéos