Un guide et deux touristes chinois libres après avoir volé du corail d’un récif

Actualités Phuket Thaïlande

Un guide et deux touristes chinois libres après avoir volé du corail d’un récif Un guide et deux touristes chinois libres après avoir volé du corail d’un récif
12 Mai
09:01 2017

 

PHUKET : Deux touristes chinois et leur guide ont été relâchés avec un simple avertissement après avoir été arrêtés à Phuket de retour d’une excursion à Coral Island avec du corail volé sur le récif. 


Tourisme, Chinois, Mer, Environnement, Crime, 

  

 

Khanchit Klingklip, responsable du groupe de protection de l’environnement local Healthy Reefs Club, a signalé ‘l’arrestation et la libération’ de braconniers de corail. 


“J’étais au Chalong Pier et ai vu deux chinois avec quelque chose enveloppé dans un vêtement. J’ai demandé à voir et me suis rendu compte qu’’il s’agissait de corail et de coquillages” dit-il. 


“Le guide qui les accompagnait a dit qu’ils revenaient de Coral Island, mais le guide a aussi dit qu’il ne savait pas que les touristes avaient pris du corail et des coquillages de l’ile avec eux” ajoute-t-il. 


“J’ai averti le guide et les deux touristes, et ai demandé au guide de remettre le corail à l’eau au bout du quai, continue M. Khanchit. 


La raison de la diminution du récif de Coral Island est due, ce que les experts ont confirmé, au tourisme de masse qui a tué 75% du récif au cours des 10 dernières années. 


“Je veux demander la coopération des guides afin qu’ils avertissent et surveillent que leurs groups de touristes ne ramènent pas de corail ni de coquillages à terre. C’est illégal” dit M. Khanchit. 


“Même s’ils parviennent à ramener du corail ou des coquillages à terre, ils ne parviendront pas à le faire passer dans leurs bagages jusqu’à chez eux” ajoute-t-il. 


M. Khanchit n’a pas signalé l’incident à la police ni au bureau du ministère du tourisme et des sports de Phuket. 


Il n’a pas donné le nom du guide ni celui de la compagnie qui a vendu l’excursion. 


Le simple avertissement donné est en rupture avec la ligne de fermeté appliquée contre les personnes endommageant le corail et interférant avec l’environnement marin, mise en œuvre par les autorités depuis le début de l’année. 


Un touriste chinois, Huang Yongjia, 35 ans, avait dû payer une amende de 100,000 baths pour avoir attrapé des bébés poissons perroquet à Racha Yai en Janvier. 


En Février c’est la russe de 53 ans Olga Smirnova qui avait passé deux jours en détention car elle n’avait pas pu payer la caution de 100,000 baths demandée par la police car elle avait nourri des poissons Racha Yai. 


Dans ces deux cas, aucune action n’avait été entreprise contre les guides ou leurs compagnies. 


Un récent sondage en ligne organisé par The Phuket News avait montré qu’une grande majorité des lecteurs demandaient que les touristes et leurs guides soient inculpés pour avoir endommagé des récifs, ces dégradations ayant entrainé des dégâts non négligeables à des sites d’écotourisme clé de la région. 

 

Article original : Eakkapop Thongtub / The Phuket News 

Photo from - Khanchit Klingklip

Les dernières vidéos