Un garde de sécurité d'une Discothèque prétendument attaqué par des policiers

Actualités Phuket Thaïlande

Un garde de sécurité d'une Discothèque prétendument attaqué par des policiers
13 Juin
10:39 2015


PHUKET: Le gardien de sécurité de Hollywood Discothèque à Patong qui aurait été attaqué par un officier de police de Phuket a déposé un rapport à Kathu poste de police hier après-midi (Juin 12) après avoir été libéré de l'hôpital pour le traitement qu'il a reçu à la suite de l'attaque.


A 12h40, les gardes de sécurité, Kamonchai Singkerd, 29 ans, a déposé une plainte de police au poste de Kathu et dit à la police que de nombreux témoins ont vu un groupe d'hommes se liguaient contre lui, et qu'un homme l'a attaqué, lui cassant les dents de devant, il l'a aussi frappé à la tête avec une bouteille cassée, à la discothèque, la nuit de mercredi (10 Juin).


M. Kamonchai a été transporté à l'hôpital à la suite de ses blessures, et la nuit après l'attaque plus de 100 collègues rassemblés sur Bangla Rd réclamaient justice pour lui.


Le chef de la police de Kathu a passé deux heures à parler à la foule de manifestants et les a informés que lorsque M. Kamonchai déposerai une plainte à la police, ils enquêteront sur l'incident conformément à la loi. Il a également assuré les travailleurs de leur sécurité.


La police a déclaré que M. Kamonchai leur a dit que pendant qu'il travaillait un groupe d'hommes est arrivé à Hollywood et quand il a demandé de les fouiller pour des armes, l'un des hommes l'a frappé au visage.


M. Kamonchai a dit, « je ne me suis pas battu avec l'homme et mes amis sont venus pour intervenir. Je suis allé à la salle de bain et espéré que l'incident était terminé ».


Un autre membre du personnel est venu me trouver et a déclaré que le groupe d'hommes voulait me voir. Quand je suis sorti, ils se sont ligués contre moi. Je me suis excusé, auprès d'eux, en espérant que le cauchemar serait fini. Mais ça a fait qu'empiré.


 "Deux hommes ont tenu mes mains tandis que l'autre me battait, et un homme a menacé de tirer sur toute personne qui interviendrait."


M. Kamonchai a ajouté, «Je voulais demander justice parce que le groupe qui m'a agressé sont tous des policiers. Je connais leurs noms et reconnais leurs visages ".


Le Col Chaiwat Uykam de la police de Kathu a commenté lorsqu'on lui a demandé par un journaliste, «Nous allons laisser la loi décider qui est bon ou mauvais, et un comité, dirigé par la Police provinciale de surintendant adjoint, le colonel Saman Chainarong, allons enquêter et interroger tous les policiers impliqués dans cet incident. Le processus prendra au moins 30 jours. "


article the Phuket News

Photo from - thephuketnews

Les dernières vidéos