Un expat taïwanais et sa femme thaïe arrêtés avec 160kg de coraux à leur domicile de Koh Kaew

Actualités Phuket Thaïlande

Un expat taïwanais et sa femme thaïe arrêtés avec 160kg de coraux à leur domicile de Koh Kaew Un expat taïwanais et sa femme thaïe arrêtés avec 160kg de coraux à leur domicile de Koh KaewUn expat taïwanais et sa femme thaïe arrêtés avec 160kg de coraux à leur domicile de Koh KaewUn expat taïwanais et sa femme thaïe arrêtés avec 160kg de coraux à leur domicile de Koh Kaew
21 Janvier
10:53 2020

PHUKET : Un expat taïwanais de 55 ans et sa femme thaïe sont poursuivi sous le Wildlife Preservation and Protection Act après avoir été découverts en possession de 160 kilogrammes de coraux ainsi qu’une ferme à langoustes dans leur maison de Koh Kaew.

 



 

Prajuap Mokarana, le responsable de la DIvision de Protection Maritime du Département des Ressources Maritimes et Côtières (DMCR) en charge des provinces de Phuket et de Phang Nga, a indiqué avoir reçu un renseignement indiquant qu’un homme transportait des coraux dans de grandes bassines sur une plage proche du Cap Panwa.

 

“En arrivant sur place, nous avons vu M. Sheng-Mou Thou, 55 ans, transporter une bassine contenant des coraux vivants. Il nous a vu et nous a dit qu’il libérait des coraux dans la nature” dit M. Prajuap.

 

“Mais nous avons trouvé deux autres bassines contenant des coraux vivants à l’intérieur de son véhicule” a t il ajouté.

 

“Nous avons invité M. Sheng à nous suivre dans nos locaux pour l’interroger. Il a avoué qu’il avait des coraux à son domicile à Koh Kaew.

 

“Nous avons conduit M. Sheng au poste de police de Phuket Town et l’avons inculpé pour possession illégale de coraux conformément au Wildlife Preservation and Protection Act 2019” a expliqué M. Prajuap.

 

“M. Sheng a ensuite conduit les officiers et la police à son domicile, où ces derniers ont trouvé dix grands bassins contenant des langoustes vivantes, et près de 160kg de différents types de coraux.

 

“M. Sheng z dit qu’avoir des coraux dans les bassins était bon pour les langoustes” a indiqué M. Prajuap.

 

M. Sheng et sa femme, Wirawan Thou, 52 ans, qui vit avec lui, sont maintenant poursuivi pour des infractions au Wildlife Preservation and Protection Act 2019, a expliqué M. Prajuap.

 

Avec cette nouvelle loi les peines encourues sont plus sévères, a rappelé M. Pajuap.

 

“Auparavant la peine maximale était quatre ans de prison et une amende de B40,000.

 

“Maintenant la peine maximale est de cinq ans de prison et une amende de B500,000” dit il.

 

“La Police de Phuket Town a pratiquement terminé son enquête. Elle transmettra le dossier au Procureur le 21 Janvier” a indiqué M. Prajuap.



Article original : Tanyaluk Sakoot / The Phuket News


Photo from - DMCR

Les dernières vidéos