Trop tard pour les vendeurs du Loma Food Center

Actualités Phuket Thaïlande

Trop tard pour les vendeurs du Loma Food Center
07 Novembre
20:35 2016

PHUKET : Une réunion tenue au Provincial Hall cette semaine a échoué à résoudre l’éviction inévitable des vendeurs ambulants de nourriture au Loma Food Centre sur le front de mer de Patong, le maire de Patong Chalermluck Kebsup évoquant qu’il était trop tard pour la municipalité pour arrêter sont plan de transformation du Loma Food Centre en un immeuble communautaire.

Patong, Construction, Tourisme,

La réunion, tenue mardi voyait Suriya Sinsoke mener un groupe de plus de 18 vendeurs qui avaient porté plainte au Provincial Hall jeudi précèdent.

Les vendeurs ont porté plainte auprès de la municipalité de Patong qui refuse de renouveler les baux une fois ces derniers expirés, démarche initiée depuis 2013, mais s’accélérant car de plus en plus de vendeurs voient leurs baux non renouvelés depuis Octobre.

Lors de cette réunion ou le maire de Patong Chalermluck, le chef de l’admiration provinciale (Palad) Poonsak Naksaena, des officiels du centre Damrongdhama, des vendeurs de nourriture du Loma Food Centre et le capitaine Boontop Lanthong du bureau du procureur de Phuket.

Le maire de Patong Chalermluck a dit que la municipalité de Patong a constamment essayé de résoudre ce problème, mais a accusé les vendeurs de continuellement refuser de s’arranger avec les conditions de bail.

“Nous ne renouvelons pas les baux car des vendeurs ne suivent pas règles” dit-elle.

“Ces vendeurs ont été informés à maintes reprises des conditions de bail, mail ils nous ont ignorés. Ils ont installé des tables et des chaises dans les endroits publics En dehors du bâtiment disant que s’ils restaient sur leurs stands ils ne pourraient pas vendre leurs produits” explique le maire Chalermluck.

“Certains vendeurs ont refusé de payer leur loyers” ajoute-t-elle.

Le maire Chalermluck a admis que mettre à la porte tous les vendeurs était injuste envers ceux qui respectaient les règles, mais a précisé qu’il était maintenant trop tard.

“Aujourd’hui les administrateurs des boutiques de plage ont demandé à la municipalité de Patong d’autoriser ceux qui veulent rester pour vendre leurs produits et sont disposés à suivre les règles pour rester ou ils sont – mais nous ne pouvons rien leur promettre” dit-elle.

“La municipalité de Patong veux rénover cette zone en un bâtiment a bu communautaire. Nous avons déjà approuvé un budget de 20 millions de baths prévu pour l’année prochaine.

“Si un changement se produit maintenant, nous devrons tout reprendre depuis le début – et je ne peux rien vous dire pour l’instant. Nous devrons nous rencontrer et en discuter a nouveau” poursuit le maire Chalermluck.

Le vice-gouverneur Teera Anantaseriwidhya, qui présidait la réunion, a dit qu’il préfèrerait résoudre ce problème sans qu’aucune des parties ne se tourne vers un tribunal.

“Nous avons tenu cette réunion afin que les deux parties puissent discuter du problème. Ce peut être résolu sans passer par un tribunal. Toutefois, si cela échoue, alors nous devrons en passer par la justice” dit-il.


Article original : The Phuket News

Photo from - PR Dept

Les dernières vidéos