Trois hommes arrêtés avec des bébés gibbons à Phi Phi

Actualités Phuket Thaïlande

Trois hommes arrêtés avec des bébés gibbons à Phi Phi
14 Octobre
11:17 2015

Trois rabatteurs de gibbons ont été arrêtés en face d'Andaman Resort sur ​​Phi Phi Don, alors qu'ils tentaient d'amadouer les touristes en utilisant les espèces protégées comme un accessoire pour des photographies, le week-end dernier 


"La police a fait un excellent travail. Ils ont finalement amélioré leurs efforts sur la répression de ces rabatteurs d'animaux ", a déclaré Suwat Suksiri, le chef de Thung Talay Non Hunting Zone".


"La clé c'est que les touristes les ont avertis, de sorte qu'ils ont pu les arrêter tous les trois en même temps." 


"Les suspects étaient en possession de gibbons allant de un an et demi à seulement neuf mois. "


"Les gibbons généralement se trouvent au-dessus de Phuket . Ces gibbons bébés, coûtent environ 25.000 baht chacun, ils sont issus de la nature par des braconniers qui les prennent à leur mère. La mère est tuée dans le processus ", a déclaré M. Suwat. 


Les suspects ont été nommés comme Abdulvaris Imuesa, 21 ans, Chaiyarak Ninsamut, 20 ans et Anucha Bangsai, 21ans. 


Les trois ont été inculpés pour possession illégale d'un animal sauvage protégé. 


Les trois gibbons ont été emmenés à Phang Nga Wildlife Nursery. 


"Notre objectif est de débarrasser les rabatteurs de gibbons de Phi Phi. Nous apprécions l'aide des citoyens et aimerions que les gens continuent à nous envoyer des pistes". 


M. Suwat croit qu'il y a encore plus de 17 gibbons sur l'île de Phi Phi qui ont besoin d'être secourus. 


Quatre rabatteurs qui opèrent sur ​​l'île Phi Phi ont été arrêtés plus tôt cette année après que des photos ont été soumises à Phuket Gazette, qui les a ensuite transmises aux autorités. 


Un des rabatteurs a dit aux fonctionnaires qu'il pouvait se faire au moins 5000 bahts par jour pendant la basse saison et jusqu'à 20.000 bahts par jour en haute saison. Avec la possibilité de se faire plus de 500.000 baht par mois au cours de la haute saison, la peine maximale est de 4000 bahts, quatre ans d'emprisonnement, ou les deux; c'est à peine un effet dissuasif, a noté M. Suwat.


article Phuket gazette

Photo from - phuket gazette

Les dernières vidéos