Thaïlande : Un paradis perdu?

Actualités Phuket Thaïlande

Thaïlande : Un paradis perdu?
13 Juin
19:48 2019

PHUKET : La Thaïlande a connu un développement touristique continu et une incroyable expansion au cours des dernières 25 années, mais à quel prix?

Est ce durable, ou même éthique?





Les réseaux sociaux eux aussi ont vu une croissance explosive au cours des 15 dernières années, et ce qui embête le plus les gouvernements est la manière dont les faits et les chiffres communiqués par leurs propres services sont différents des informations publiées en ligne par l’armée des commentateurs de base du monde entier.


En fait, les réseaux sociaux ont une plus grande emprise que les gouvernements et les entreprises qui se trouvent dans l’embarras pour clarifier, justifier ou rectifier certains faits.


Ce ne sont pas uniquement des commentaires publics que l’on retrouve sur le net, mais des films et des documentaires entiers qui sont partagés.


Le tourisme en Thaïlande a plus que doublé en huit ans depuis 2011, pour atteindre plus de 34 millions de visiteurs par an! Rappelons nous que ce ne sont pas que les chiffres du tourisme qui provoquent la destruction de la nature, mais que l’éducation et la sensibilisation des thaïs sont également nécessaires.


Quand viennent les touristes, ils dépensent, ils voyagent, ils mangent, ils produisent des déchets – et pas uniquement les emballages les sacs et les bouteilles d’eau en plastique – ils vont aux toilettes, et 34 millions de personnes supplémentaires en Thaïlande en produit beaucoup.


Actuellement, la Thaïlande, et particulièrement Phuket, luttent avec un système de gestion des déchets d’un autre temps. Les lois et les règles qui s’appliquent au traitement des eaux usées et des déchets sont soit inadaptées, ou pire encore, ne sont pas appliquées. Avec les développements et constructions effrénés de toujours plus de condos, de villas, de resorts touristiques et de divers sites autour de Phuket, qu’advient il de tout ça?


Malheureusement, dans la plupart des cas ils sont simplement, économiquement et commodément (pour les développeurs) acheminés par des canalisations et les canaux jusqu’à la mer – hors de vue et hors de pensée?


Cependant un petit peu moins maintenant, depuis qu’une armée de touristes et de locaux prennent des photos et enregistrent des vidéos de ces transgressions sanitaires et en inondent les réseaux sociaux pour montrer le lent mais persistant poison qui tue le coeur du tourisme thaï.


Vous installeriez vous sur une plage entassée de plastiques, de bouchons de bouteilles et aux eaux envahies par les rejets d’égouts? Avez vous envie de nager dans des eaux fétides et brunes qui remplacent des eaux auparavant translucides?


La récente pollution qui a envahi Bang Tao Beach a été partagée sur les réseaux sociaux.


La président de l’OrBorTor de Cherng Talay, Ma’ann Samran, admettait à l’occasion que “90% des entreprises du secteur ne traitaient pas leurs eaux usées”, des eaux usées qui étaient rejetées dans le canal de Bang Tao et s’écoulaient directement sur la plage.


Et ce n’est que Bang Tao. Cette triste histoire se répète partout en Thaïlande. Des publications similaires ont été partagée récemment depuis Krabi, Jomtien et Pattaya. Et ce phénomène n’est pas nouveau, il existe depuis des dizaines d’années.


A moins de faire quelque chose, et rapidement, la Thaïlande, ainsi que l’aimant à argent touristique du sud, Phuket, continuera à perdre des touristes, au profit de nombreux autres pays qui font tout ce qu’ils peuvent pour les attirer.



Article original : Kent Bowie / The Thaiger


Photo from - The Thaiger

Les dernières vidéos