Racket, corruption, extorsion ne sont pas sur la liste des ‘problèmes urgents’ confiés à l’armée

Actualités Phuket Thaïlande

Racket, corruption, extorsion ne sont pas sur la liste des ‘problèmes urgents’ confiés à l’ Racket, corruption, extorsion ne sont pas sur la liste des ‘problèmes urgents’ confiés à l’Racket, corruption, extorsion ne sont pas sur la liste des ‘problèmes urgents’ confiés à l’Racket, corruption, extorsion ne sont pas sur la liste des ‘problèmes urgents’ confiés à l’Racket, corruption, extorsion ne sont pas sur la liste des ‘problèmes urgents’ confiés à l’
08 Février
10:42 2017

PHUKET : Malgré les unes récentes, hôtels illégaux et soupçons de corruption envers des officiels de Phuket extorquant de l’argent à des travailleurs migrants ou rackettant de l’argent à d’autres étrangers… n’ont pas été identifiés comme des postes clés sur lesquels les officiels ont besoin du soutien de l’armée thaïe pour être résolus.

Tourisme, Armée, Corruption, Crime,

Le commandant de la principale base de l’armée royale thaïe dans le sud du pays a reçu, hier au Provincial Hall,  une liste de problèmes ‘urgents’ auxquels une attention spéciale doit être donnée.

Le lieutenant général Piyawat Nakwanit, commandant du quartier générale de l’armée de la Region 4, à Nakhon Sri Thammarat, et son adjoint au commandement, le major général Pornsak Poonsawat, ont reçu la liste qu’avait définie le gouverneur de Phuket Chockchai Dejamornthan.

Etaient également présent à cette réunion le chef de la police provinciale de Phuket le major général Teerapol Thipjaroen et les vice-gouverneurs Snith Sriwihok et Siwaporn Chuasawad.

“Nous sommes là pour soutenir le gouvernement de Phuket à faire face – et améliorer – des problèmes qui touchent les habitants et les touristes” déclare le major général Pornsak.

Le vice-gouverneur Snith a expliqué que le gouverneur Chockchai avait identifié des secteurs clés nécessitant une attention particulière. Parmi ces problèmes demandant une attention ‘urgente’, les plages, les parkings pour véhicules de locations, l’empiètement sur des terrains publics, les hôtels illégaux, le travail des étrangers, les guides illégaux, les transports publics, la sécurité à l’aéroport international de Phuket et la sécurité à travers l’ile avec les checkpoints de police.

 

Cependant, lors de cette réunion, cette longue liste de problèmes affectant Phuket a été raccourcie et réorganisée en trois principales catégories qui auront la priorité.

Tout d’abord, les plages, les chaises longues, les parasols, les vendeurs à la sauvette et les vendeurs en général, les parkings pour véhicules de location, les constructions illégales et autres empiètements de terrains publics ont été identifiés comme prioritaires.

Ensuite, la deuxième catégorie de problème à corriger concerne les transports publics et les parkings, les permis de conduire et uniformes des chauffeurs ainsi que les tarifs.

La sécurité à l’aéroport et aux checkpoints à travers l’ile arrive dans la troisième catégorie d’importance demandant l’attention des autorités.


Aucune recommandation concernant les mesures à prendre n’a été donnée lors de cette réunion.

Apparemment, ce devrait discuter lors d’une prochaine réunion dont la date n’a pas encore été fixée.


Article original : The Phuket News

Photo from - PR Dept

Les dernières vidéos