Plainte pour corruption contre MaAnn

Actualités Phuket Thaïlande

Plainte pour corruption contre MaAnn
12 Juin
19:25 2019

PHUKET : Soupçons d’inaction des autorités de Phuket et de falsification de preuves, les écologistes locaux ont déposé plainte auprès des services anti corruption régionaux contre le chef de l’Organisation Administrative de Cherng Talay (OrBorTor) MaAnn Samran au sujet de récent projet à B355 millions de traitement des eaux usées qui a rejeté des eaux non traitées sur les plages du secteur.



Tourisme, Environnement, Pollution, Corruption, Crime,




Cette plainte a également lancé une enquête sur le projet à B12 millions de construction d’une digue à Surin Beach pour prévenir son érosion.


La plainte a été déposée le 7 Juin par Danai Yardee et Chamroon Kerndum, agissant en qualité de représentants de plusieurs organisations communautaires locales, a indiqué IsraNews.org.


IsraNews.org est le site de l’Institut Isra, une organisation d’information fondée par la Fondation pour le Développement de la Presse Thaïe qui contribue à revoir les politiques publiques et a déjà joué un rôle important en produisant des rapports d’investigation contre des politiciens et des officiels du gouvernement.


Le rapport indique que la plainte a été déposée auprès du Département Spécial d’Investigation (DSI) de Surat Thani. Elle a également été déposée auprès du bureau régional de la Commission Nationale Anti-Corruption (NACC) et du Bureau du Médiateur, également à Surat Thani.


La plainte accuse de malversations et de possible corruption dans la projet à B355 millions de construction d’usines de traitement des eaux usées à Surin et Bang Tao, qui ont l’apprenait dernièrement continuaient à rejeter des eaux usées sur les plages.


M. Danai et M. Chamroon ont expliqué que leur plainte avait été déposé auprès du bureau de la NACC à Phuket le 21 Mai, mais ayant remarqué que les progrès étaient lents il avaient craint que des preuves ‘ne soient détruites’.


Ils ont par ailleurs déclaré aux journalistes qu’il étaient inquiets que les officiels ne réalisent pas leur tâche comme la loi leur commande et que ces négligences des officiels ne provoque des dégradations de l’environnement de Phuket.


L’an dernier M. MaAnn admettait ouvertement que des eaux usées s’écoulaient sur les plages de Bang Tao et Surin Beaches depuis des années et des années car il n’y avait pas d’usine de traitement des eaux usées.


Après des années de retards accumulés, deux usines de traitement des eaux usées ont vu le jour à Surin et Bang Tao en Mars – les premières de la côte ouest hors de Patong et Karon.


M. MaAnn admettait alors que les deux usines ne pourraient probablement pas traiter toutes les eaux usées de ces secteurs – un aveu qui s’est confirmé quelques semaines plus tard quand des eaux usées ont été aperçues s’écoulant sur les plages.


Par ailleurs, le projet à B12 millions de construction d’une digue, et au point mort depuis Novembre 2017,  est également mentionné dans la plainte.



Article original : The Phuket News


Photo from - PR Dept

Les dernières vidéos