Phuket intensifie ses efforts contre le Chikungunya

Actualités Phuket Thaïlande

Phuket intensifie ses efforts contre le Chikungunya Phuket intensifie ses efforts contre le ChikungunyaPhuket intensifie ses efforts contre le Chikungunya
25 Février
16:05 2019

PHUKET : le Bureau de Santé Publique de Phuket (PPHO) a renforcé sa campagne contre le Chikungunya après une augmentation des infections dans la province depuis le début de l’année.



Santé,




Le chef du Bureau de Santé Publique de Phuket, Tanit Sermkaew, a indiqué que  308 habitants de Phuket avaient contracté le virus du Chikungunya entre le 1er Janvier  et le 14 Février.


Cette augmentation des infections a fait de Phuket la province comptant le plus haut taux d’infection du pays, a t il ajouté.


“Depuis le début de l’année des cas de Chikungunya ont été confirmés dans 17 provinces. Phuket est maintenant la province comptant le plus d'infections, suivie de Pattani et de Songkla en nombre d’infections pour 100,000 personnes” a expliqué M. Tanit.


Selon le Bureau d'Épidémiologie du Ministère de la Santé Publique, entre le 1er Janvier et le 17 Février, un total de 1,841 cas ont été signalés dans 18 provinces, sans aucun décès rapporté.


La population la plus touchée sont les 25-34 ans (23.03%); puis les 35-44 ans (18.47%); et les 15-24 ans (16.89%).


Les plus haut taux de morbidité par province sur la période sont: Phuket (81.83 / 100,000 habitants); Pattani (64.63 / 100,000 habitants); Songkla (61.52 / 100,000 habitants); Narathiwat (6.68 / 100,000 habitants); et Phang Nga (6.47 / 100,000 habitants).


M. Tanit explique également qu’à Phuket pendant cette période, 234 personnes ont été infectées dans le district de Muang (Phuket Town et le sud de l'île), 49 dans le district de Thalang; et 25 dans le district de Kathu (Patong et Kamala).


Les sous districts de Phuket qui dénombrent le plus d’infections sont Rassada (85 personnes infectées); Chalong (32); et Rawai (21), a ajouté M. Tanit.


M. Tanit signale que “Le Chikungunya n'entraîne pas la mort comme peut le faire la dengue, mais infecte plus de personnes que la dengue. Le nombre d’infections par la dengue diminue sur l'île, mais le nombre d’infections par le Chikungunya augmente.”


Phuket étant la province avec le plus fort taux de morbidité, M. Tanit confirme que ces chiffres ont été calculés en comparant le nombre d’infections avec la population officiellement déclarée à Phuket, qu’il estime à 402,707 habitants sur l'île d'après les chiffres du 1er Juillet 2018.


Le Bureau provincial des Statistiques de Phuket a confirmé que la population de Phuket au 21 Décembre 2018 s’élevait à 410,211 habitants.


Cependant il est ouvertement accepté qu’en considérant le nombre de thaïs vivant sur l'île sans y être déclarés, les expats de Phuket et les touristes en vacances sur l'île, la population de l'île représente plus du double de ce chiffre.


La Municipalité de Wichit, qui couvre une large partie du district de Muang et compte plus de 40,000 résidents, a accentué ses efforts de lutte contre le Chikungunya, avec ses officiels réalisant des fumigations massives dans les villages et les résidences et en menant une campagne active de sensibilisation.


Tous les habitants de Wichit qui souhaitent avoir des larvicides ou bénéficier des fumigations municipales sont priés d’appeler la municipalité au 076-525100.


“Nous invitons les habitants à débarrasser leurs habitations des larves de moustiques et des lieux de ponte” dit M. Tanit.


Selon le Centre de Prévention et de Contrôle des Maladies américain (CDC), les symptômes du Chikungunya se manifestent en général trois à sept jours après l’infection par un moustique.


Les symptômes sont similaires à ceux de la dengue et du Zika, des maladies propagées par les mêmes moustiques  que ceux qui transmettent le Chikungunya. Les symptômes les plus communs sont la fièvre et des douleurs articulaires. D’autres symptômes peuvent inclure des maux de tête, des douleurs musculaires, des enflures des articulations et des éruptions cutanées.


“Le Chikungunya ne provoque habituellement pas la mort, mais les symptômes peuvent être violents et incapacitants… la plupart des patients se sentent mieux après une semaine. Chez certains, les douleurs articulaires peuvent persister pendant plusieurs mois” indique le CDC.


Aucun vaccin ni traitement ne sont connus contre le virus du Chikungunya.


Pour traiter les symptômes du Chikungunya, le CDC suggère :

• Beaucoup de repos

• Boire beaucoup pour lutter contre la déshydratation

• Prendre des médicaments comme l'acétaminophène (Tylenol) ou le paracétamol pour réduire l’intensité des fièvres et des douleurs

• Ne pas prendre d’aspirine ni d’autre anti inflammatoires non anabolisants (avant que la possibilité d’infection par la dengue ne soit écartée).

• Consulter son médecin si vous prenez d’autres médicaments pour d’autres pathologies.



Article original : Waranya Prompinpiras / The Phuket News


Photo from - Wichit Municipality

Les dernières vidéos