Phuket demande pardon avant le retrait des statues

Actualités Phuket Thaïlande

Phuket demande pardon avant le retrait des statues Phuket demande pardon avant le retrait des statuesPhuket demande pardon avant le retrait des statuesPhuket demande pardon avant le retrait des statuesPhuket demande pardon avant le retrait des statues
12 Janvier
14:22 2018

PHUKET : Le gouverneur de Phuket Norraphat Plodthong a participé à une cérémonie à 9h09 pour marquer le démontage ou la modification de 17 statues et autres structures du temple Phra Nag Sang à Thalang, jugées inappropriées.


Culture, Religion, Construction, Tourisme,




Le vice gouverneur Prakob Rongmanee, le chef du Bureau Provincial des Travaux Publics de Phuket Thawee Homhuan, le chef du district de Thalang Kongtho-adul Chuthong, des volontaires et d’autres officiels ont participé à la cérémonie.


Cette cérémonie implore le pardon des structures sacrées avant qu’elles ne soient retirées du temple et retaillées dans un style plus approprié”



Le vice gouverneur Prakob a déclaré “17 structures seront ‘améliorées’: soit en les démontant, en les détruisants ou en les ‘améliorant’ pour qu’elles soient appropriées. Aujourd’hui nous avons retiré plusieurs structures dont des statues.



“Lundi, des engins lourds permettront de retirer la statue de Luang Por Chaem. Cette structure est très grande. Nous devons faire attention” ajoute t il.



Le Département des Beaux Arts avait jugé la statue de Lung Por Chaem “incorrecte”, dit le vice gouverneur Prakob.



“Des fissures sont apparues dans le socle de la statue, il y a un risque qu’elle s’effondre. La statue doit être démolie” ajoute t il.



Ce projet d’amélioration du temple se fera en trois étapes, explique le vice gouverneur Prakob.



“L’étape ‘urgente’ est le retrait de 17 structures. La seconde étape serait d’aranger ce qui doit l’être dans le temple pour qu’il soit approprié. La dernière étape sera de créer un plan de restauration et de développement du temple” dit il.



Les 17 statues litigieuses s’étaient attirées les commentaires dithyrambiques critiquant le temple qui autorise de telles représentations sur son sol.


La présence d’une statue de 35 mètres de haut représentant un Yak (“géant”) la poitrine à nu et brandissant une mitraillette, qui plus est “très mal sculpté”, ou une stupa peinte entièrement en rose au lieu du blanc traditionnel, étaient notamment vivement critiquées



“Le Bureau national du Bouddhisme à Phuket avait suspendu le moine supérieur le 21 Novembre” a rappelé le gouverneur Norraphat au personnes présentes à la réunion.


Le moine en question, Phra Kru Wijitsuppakarn, a été suspendu de ses fonctions pour violation du code de conduite des moines, par ordre de Phra Ratchasirimunee, le moine responsable de la supervision de l’administration des temples de Phuket.


“Le Bureau National du Bouddhisme à Phuket a suspendu le moine supérieur de ses fonction le 21 Novembre” a rappelé le gouverneur Norraphat.



Par conséquences, Phra Kru Promprapatsorn, le supérieur du temple de Thepwanaram (Manik Temple) à Thalang et responsable de la supervision de l’administration des temples du diocèse de Thalang, a été nommé moine supérieur en chef du temple de Phra Nang Sang.



Informations complémentaires Eakkapop Thongtub



Article original : The Phuket News

Photo from - Eakkapop Thongtub

Les dernières vidéos