Papke révèle des détails du meurtre

Actualités Phuket Thaïlande

Papke révèle des détails du meurtre
21 Juillet
10:51 2017

PHUKET : Après avoir avoué le meurtre de sa petite amie Pischa “Lek” Nampadung, l’allemand Nico Papke a révélé plus de détails sur ce qu’il s'était passé le jour du meurtre et les jours qui ont suivi.


Crime, Meurtre, Violence, Transports, Police,



Papke, un professeur de fitness vivant a Rawai, a avoué le meurtre mardi.


Sa confession a été livrée au poste de police de Chalong, où il avait été escorté sous bonne garde depuis l'hôpital Vachira, ou il était en convalescence après avoir tenté de se trancher la gorge au cutter lorsque la police était venue a son domicile pour l'arrêter.


Son arrestation avait eu lieu après la découverte par la police du corps de Melle Pischa, enveloppé de draps et abandonné dans la jungle.


“Lors de son interrogatoire, Papke nous a indiqué que le 2 Juillet il avait eu une violente dispute avec Melle Pischa car il avait trouvé sur son téléphone des messages et des photos qui lui ont fait croire qu’elle avait une relation avec un autre homme” précise le lieutenant Chanat Hongsittichaikul de la police de Chalong, enquêteur en charge de l’affaire, a The Phuket News.


“Cela s’est passé chez Melle Pischa a Chalong, alors qu’ils revenaient de vacances a Phang Nga” poursuit lieutenant Chanat.


“Melle Pischa a nié avoir une relation et cela a enragé Papke.


“Mais après cela Melle Pischa a avoué a Papke etre amoureuse d’un autre. Papke a sauté sur Melle Pischa, s’est placé sur elle, et l’a étranglée jusqu'à ce qu’elle reste calme, allongée sur le lit” explique le lieutenant Chanat.


“Papke a avoué qu’il était furieux et confus, et qu’ensuite il est sorti acheter des cigarettes, pour revenir une heure plus tard.


“Melle Pischa n’avait pas bougé, il a essayé de la réveiller mais s’est aperçu que son corps était froid. C’est la qu’il a réalisé qu’elle était morte”


Le lieutenant Chanat a continué précisant qu’ensuite il a déplacé le corps et l’a recouvert d’un drap, pour faire comme si elle dormait.


“Plus tard, des amis de Melle sont venu la chercher. Papke leur a dit qu’elle avait pris des médicaments car elle ne se sentait pas bien et qu’elle s'était assoupie” dit il.


“Papke est resté dans la chambre avec le corps de Melle Pischa pendant deux nuits, le corps commençait a se décomposer. Des fluides sortaient de sa bouche.


“C’est la raison pour laquelle Papke a décidé de lui couvrir la tête d’un sac plastique. Il a ensuite enveloppé le corps de draps et de cordes” continue le lieutenant Chanat.


Le lieutenant Chanat a confirmé a The Phuket News que les taches de sang retrouvées sur le matelas de la chambre de Melle Pischa étaient en fait les fluides dont a parlé Papke; des fluides ‘brun-rouge’ d’une très forte odeur qui s’écoulent par la bouche et le nez et qui peuvent facilement être confondus avec du sang. C’est une des conséquences de la décompositions et des gaz qui se forment dans le corps a ce moment.


“Le trois Juillet, a la nuit tombée, Papke a placé le corps de Melle Pischa dans le coffre de sa voiture de location, une Toyota Vios. Puis a 10h le lendemain, il a roulé en direction de la forêt ou il a abandonné le corps, a l’endroit ou il a été découvert.


“Puis le cinq Juillet Papke a rendu la voiture au propriétaire” ajoute le lieutenant Chanat.


The Phuket News a demandé s’il y avait d’autres informations relatives a la blessure constatée sur le corps de Melle Pischa, ce a quoi le lieutenant Chanat a répondu “Cette blessure doit être due au pourrissement de la chair, ou un coup de couteau. C’est difficile a définir car le corps est trop décomposé.


“C’est aussi pourquoi nous avons envoyé le corps a l’institut de médecine légale de l'hôpital de Surat Thani. Nous avons besoin de ce rapport pour connaître l’exacte vérité dans cette affaire” dit le lieutenant Chant.


Interrogé s’il savait pourquoi Papke avait abandonné le corps ou il l’a fait, il a expliqué “Papke nous a dit qu’il avait l’habitude de passer par la et qu’il ne connaissait pas beaucoup de monde qui empruntait ce chemin”


Interrogé comment la police avait déterminé le secteur où avait été abandonné le corps, le lieutenant Chanat a dit “Les officiers ont consulté les informations du GPS de la voiture”



Article original : The Phuket News


Photo from - Eakkapop Thongtub

Les dernières vidéos