Papke avoue le meurtre de ‘Lek’

Actualités Phuket Thaïlande

Papke avoue le meurtre de ‘Lek’ Papke avoue le meurtre de ‘Lek’Papke avoue le meurtre de ‘Lek’Papke avoue le meurtre de ‘Lek’
19 Juillet
11:16 2017

PHUKET : L’expat allemand Nico Papke a avoué le meurtre de sa petite amie Pischa ‘Lek” Nampadung, 35 ans, esthéticienne a Rawai, dont le corps avait été retrouvé abandonné dans la jungle le 9 Juillet.


Meurtres, Crime, Police,




Papke a avoué les fait au poste de police de Chalong, où il avait été escorté sous bonne garde depuis l'hôpital Vachira ou il se rétablissait après avoir tenté de se trancher la gorge au cutter lorsque les policiers venaient l'arrêter a son domicile le 9 Juillet.


Papke, professeur de fitness de 35 ans, avait nié jusqu’ici les faits lorsque la police l’avait placé en état d’arrestation pour le meurtre de Pischa, alors qu’il était encore hospitalisé.


La police l’avait ensuite inculpé pour le meurtre et la dissimulation du corps de Melle Pischa.


Vêtu d’un T-shirt noir et d’un survêtement gris, Papke a été conduit au poste de police menottes au poignets et escorte de trois policiers.


Calme, l’allemand a été interrogé par le commandant adjoint de la police provinciale de Phuket le colonel Witoon Kongsudjai et le lieutenant Chanat Hongsittichaikul de la police de Chalong, en charge de l'enquête.


Un avocat commissionné par l’ambassade d’Allemagne était présent pour assister Papke pendant l’interrogatoire.


“Papke a avoué avoir tué ‘Lek’” a confirmé le lieutenant Chanat a The Phuket News.


“Il a pleuré” ajoute t il.

Après l’interrogatoire, la police ‘la escorté a son domicile de Rawai, la ou il a tué ‘Lek’, signale la police.


L’accompagnaient le chef de la police de Chalong le colonel Prachum Rueanthong et le lieutenant colonel Suchart Singha ainsi que des officiers de la police de Chalong.


Papke a ensuite été escorte a Wichit la ou le corps de Melle Pischa a été retrouve.


La police doit encore déterminer comment Melle Pischa a été assassinée et pourquoi il y avait des traces de sang sur le matelas dans sa chambre de Chalong.


La police scientifique avait trouvé la semaine dernière des traces de sang dans la voiture louée par Papke ainsi que des échantillons ADN.


Papke restera incarcéré au tribunal provincial de Phuket jusqu'à son jugement.


Informations complémentairement Tanyaluk Sakoot


Article original : Eakkapop Thongtub / The Phuket News


Photo from - Eakkapop Thongtub

Les dernières vidéos