Opinion : Les policiers hors service armés

Actualités Phuket Thaïlande

Opinion : Les policiers hors service armés
21 Novembre
12:11 2016

PHUKET : C’est lors d’une nuit étouffante d’Aout que cet éditeur, accompagné de quelques collègues avait décidé de se rendre à Phuket Town pour prendre un verre et discuter de ce qu’ils avaient traversé depuis plusieurs années qu’ils travaillaient ensemble.

Opinion, Police, Accidents, Mort, Crime,

En passant devant pubs et clubs près du Seahorse Circle, nous étions accueillis par des “Welcome to Phuket !” par des fêtards, probablement peu habitués à voir des occidentaux dans ce coin. Nous nous sommes installés à une table dans un petit restaurant, avons commandé à manger et à boire et nous sommes détendus, profitant des lieux.

A notre insu, nous étions assis à seulement quelques tables d’un officier qui n’était plus en service, le lieutenant Thamarong Suwanchatree, qui serait mort d’ici peu de temps, abattu de sang-froid par un autre policier. Au début nous avons cru entendre des pétards, mais comme une vague de panique frémissait à travers la foule du restaurant et les gens commençaient à se jeter au sol pour se protéger, nous avons rapidement pensé au pire. Nous avons décidé de nous échapper et n’étions pas perspicaces à propos de ce qui venait de se passer quand, en quittant les lieux nous avons croisé un individu hurlant dont la plaie au visage déversait une grande quantité de sang, de penser que c’était le résultat d’une soirée de jeune qui avait mal tourné.

Ce n’est pas avant le lendemain et les rapports de polices publiés que nous avons compris. Deux policiers étaient morts – deux policiers qui comme nous étaient sortis pour profiter de leur soirée avec des amis. La différence vient du fait qu’ils étaient armés malgré le fait qu’ils n’étaient plus en service.

Il est dérangeant de penser qu’une de leur balle aurait pu me tuer, ou tuer l’un de mes amis ou n’importe quelle personne assez peu chanceuse pour se retrouver au mauvais endroit au mauvais moment cette nuit-là.

Je pourrais ne pas m’en soucier si ce n’était qu’un évènement isolé, jamais vu à Phuket, et traité de manière extrêmement sérieuse par la police. Malheureusement, les règlements de compte ne sont pas inhabituels à Phuket et la police ne peut s’empêcher de retenir des bâillements lorsqu’on lui demande les solutions envisagées pour résoudre ces problèmes.

L’indifférence condescendante des officiers de police aux questions relatives aux policiers hors service portant leur arme et impliqués dans des tueries au cours des dernières années détruit la confiance que la population pouvait encore avoir envers des policiers dont le rôle est de protéger.


Article original : The Phuket News

Photo from - Eakkapop Thongtub

Les dernières vidéos