Opinion : Le GPS est-il une bonne solution ?

Actualités Phuket Thaïlande

Opinion : Le GPS est-il une bonne solution ?
23 Janvier
13:18 2017

PHUKET : Au moins quelque chose va être mis en place dans le but de réduire le nombre d’accidents de la provoqués ou impliquant des nombreux mini vans du pays. Toutefois, cette action – l’installation de GPS – sera-t-elle suffisante pour endiguer le phénomène ?

Transports, Accidents, Mort, Police, Tourisme, Opinion,

Tout d’abord, il est clair que la nouvelle loi dite ‘GPS’ ne s’appliquera pas à tous les mini vans transitant par les routes de Phuket, ni à tous ceux utilisés par les services de visa run.

Etonnamment, et pour des raisons connues seulement des législateurs, les vans enregistrés en tant que véhicules privés en sont exemptés, ce qui signifie que seuls les véhicules enregistrés en tant que véhicules commerciaux de transports de passagers devront installer des GPS.

En clair, les vans de transport de passagers ‘privés’ disposent de plaques blanches à lettres bleues, tandis que les véhicules de transports de passagers ‘commerciaux’ ont des plaques jaunes a lettres noires.

La prochaine fois que vous serez sur la route, vous pourrez donc grosso modo vous apercevoir de la quantité de mini vans concernés par cette loi.

Ensuite, selon les officiels, il y a déjà plus de 4,600 vans et plus de 1,000 cars à Phuket qui sont déjà équipés de GPS. Mais est-ce que cela a entrainé une diminution du nombre de vans et de cars de Phuket impliqués dans des accidents ?

Enfin, et probablement le plus important, les GPS installés dans les vans et les cars dans le cadre de cette loi pourront être utilisés pour réguler la vitesse à laquelle les chauffeurs roulent.

Cependant, et encore une fois et très étonnamment, et toujours pour des raisons uniquement connues des législateurs, cela sera mis en place à la seule volonté des chauffeurs.

Encore une foi, afin de clarifier la situation, le GPS pourra être utilisé comme système d’alerte lorsque le chauffeur dépassera la vitesse qu’il aura lui-même définie dans le système. La vitesse pourra être définie soit par le chauffeur, soit par son employeur. Allons-nous vraiment croire que les vitesses définies seront adéquates avec ce que les automobilistes de Phuket considèrent comme des vitesses normales ?

Oui, c’est une grande nouvelle, la sécurité concernant les mini vans est enfin prise en compte.

Mais, ce qu’il aurait fallu comprendre c’est que ce ne sont pas les vans eux même qui provoquent les accidents, mais bien ceux qui les conduisent.

Une manière bien plus sure de mettre un terme à ces accidents serait d’installer des limiteurs de vitesse. Et non seulement sur les véhicules ‘commerciaux’ mais bien sur tous les véhicules de transport de passagers.


Article original : The Phuket News

Photo from - The Phuket News / file

Les dernières vidéos