Opinion : Faire des vagues, ça rapporte

Actualités Phuket Thaïlande

Opinion : Faire des vagues, ça rapporte
14 Octobre
12:03 2019

PHUKET : La semaine dernière Simpson Marine a annoncé que le premier bateau Sanlorenzo SL86 d’Asie avait été livré à ses propriétaires à Phuket et croisait maintenant dans les eaux d’Asie du Sud Est, faisant de Phuket une référence dans l’industrie nautique dans la région.





Le superyacht naviguera principalement entre des ports de Singapour, de Malaisie et de Phuket. Le bateau sera ainsi en mesure de na pas uniquement naviguer dans la baie de Phang Nga et les îles de l’Andaman, mais aussi en Indonésie, aux Philippines, en Malaisie et au Vietnam, jusqu’à l’archipel de Mergui au nord. 


Pour placer cette information dans son contexte, alors que les prix de tels yachts sont uniquement disponibles ‘sur demande’, un SL86 de 2017 est actuellement en vente à Miami pour un peu moins de US$6 millions. Un modèle de 2018, basé également en Floride, est en vente pour US$8.6 millions. A ces tarifs, cela signifie que le SL86 de Phuket coûterait environ B180 millions.


Nick Stratton, directeur des vente Asie de Sanlorenzo, a déclaré “La vente de ce magnifique yacht et sa récente arrivée en Asie est une indication de la popularité grandissante de la marque Sanlorenzo dans la région. D’autres modèles seront livrés plus tard dans l’année.”


Pour savoir si ces autres Sanlorenzos prendront la direction de Phuket, il faudra attendre, mais cette année à déjà battu le record du nombre de superyachts qui ont visité Phuket, avec 36 d’entre eux s’étant amarés à Yacht Haven Marina. Et cela est très bon pour le secteur. De tels yachts apportent avec eux de nombreux bénéfices pour l’économie locale, pour le tourisme et pour les employés de nombreuses industries, signalait en Mars l’Académie Maritime Galileo.


Kata Rocks Superyacht Rendezvous (KRSR) et Thailand Yacht Show jouent aussi un rôle important pour attirer ces superyachts dans la région.


Bien que de fortes inquiétudes environnementales entourent l’utilisation de ces superyachts, elles ne sont pas ignorées par neuf constructeurs de superyacht, parmi lesquels Feadship and Benetti, qui signait en Juillet un engagement de réduction de l’empreinte carbone de leurs superyacht.


Alors que le gouvernement thaï tente depuis des années d’attirer les superyachts à Phuket, il reste encore à confirmer les résultats de ces efforts. Heureusement, l’horizon est dégagée.


Afin de générer toujours plus de revenus touristiques individuels pour développer le tourisme, alors c’est bien dans ce sens qu’il faut aller.



Article original : The Phuket News


Photo from - Sanlorenzo

Les dernières vidéos