Opinion : Du mieux possible

Actualités Phuket Thaïlande

Opinion : Du mieux possible
21 Août
23:15 2017

PHUKET : La série de retards constatés dans les deux principaux aéroports de Bangkok n’a été qu’une suite comique d’erreurs qui montre l'incapacité de la Thaïlande a faire face a des dilemmes basiques que tous les autres aéroports internationaux surmontent.


Opinion, Tourisme, Transports,



Le premier ministre le général Prayut Chan-o-cha a ordonné au personnel de l'armée de l’air de prêter mains fortes aux officiels de l’immigration, en difficulté pour résorber les files d’attentes d'étrangers arrivant a leurs comptoirs. C’est une solution militaire a un problème civile. La demande du bureau de l’immigration de dispenser les thaïs de remplir le formulaire TM.6 “Arrival/Departure Card” est a l'étude.


La seule raison possible de demander a ce que les thaïs remplissent ce formulaire est que l’immigration n’a pas confiance en les passeports et cartes d’identité émises par le gouvernement royal thai. Tout le monde a déjà entendu “carrefour international du crime et des trafics”? Peut être, et la dernière affaire du milliardaire du darknet Alexandre Cazes vivant une vie de luxe dans le royaume n’aide en rien a dissiper cette impression.


Cette débâcle de l’immigration de Bangkok a aussi dévoilé certains problèmes majeurs. Tout d’abord, il aura suffit d’une publication sur les réseaux sociaux devenue virale pour que l’officiel le plus haut gradé du pays ordonne une action immédiate afin de résoudre un problème qui dure depuis des mois sans que personne n’ose le reconnaître.


Même l'autorité du tourisme de Thaïlande (TAT) avait prédit que 35 millions de personnes visiteront le royaume en 2018, ce qui signifie dans 5 mois. Cela équivaut a la moitié de la population du pays passant une frontière sur une période de 12 mois.


L’immigration est loin d'être prête a supporter ces quantités.


Pire encore, le problème n’est pas nouveau. L'aéroport Heathrow de Londres a accueilli 71 millions d'arrivées internationales l’an dernier. Pourquoi les autorités thaïes ne leurs demandent pas comment ils sont parvenus a gérer?


Le simple fait que pour la majeure partie de l'année dernière,le bureau de l’immigration ne soit pas parvenu a maintenir un site internet, en état de marche, destiné aux expats leur permettant de se déclarer tous les 90 jours parle de lui même.


Thaïlande 4.0? Peut être, ou comme plaisantent les thaïs, 0.4.



Article original : The Phuket News


Photo from - The Phuket News / file

Les dernières vidéos