Opinion: Peut être faisons nous de bonnes affaires?

Actualités Phuket Thaïlande

Opinion: Peut être faisons nous de bonnes affaires?
07 Août
22:31 2017

PHUKET : Remontons le temps jusqu'à la fin des années 90 et au début des années 2000, quand une majeure partie des revenus du tourisme en Thaïlande provenaient d’une certaine catégorie de voyageurs – précisément les backpackers. Nombreux venaient ici avec des sacs vides, pour les remplir de vêtements a porter pendant leur séjour. Bien sur, la plupart étaient des contrefaçons, pour lesquelles la Thaïlande était, et est toujours, reconnue. C’est un commerce qui a depuis toujours fait vivre les habitants, bien qu’il soit illégal.


Opinion, Tourisme, Economie, Armée, Police, Patong,




A cette époque il était très rare de lire au sujet d’interventions de police dans les magasins vendant des produits de contrefaçon, tandis qu’aujourd’hui, presque chaque mois, vous pouvez lire qu’un raid a ete mene dans certains magasins connus pour vendre des ‘fausses marques’.


Seuls les officiels impliqués dans ces interventions savent pourquoi ce magasin spécialement, les lecteurs remettent ces raisons a leur imagination, et nous savons a peu près bien ce que vous pensez. Mais ce qui en a laissé plus d’un perplexe, c’est la dernière intervention des officiels du département de la propriété intellectuelle de Phuket au ‘Chao Fah Variety Market’, plus connu comme le Naka Weekend Market.


Il est possible de se rendre dans ce marché chaque weekend et d’y trouver lunettes de soleil, jeans, T-shirts, shorts, enceintes, chaussures, maillots de football, parfums, sacs, porte-monnaies, CDs, DVDs etc etc – tous bien sur de contrefaçon.


Donc, pourquoi être perplexe? Peut être car suite aux interventions de la semaine dernière, menées par le chef du bureau provincial de défense de Phuket Sivach Rawangkul, accompagné d’officiers du centre de commandement des opérations de sécurité intérieure (ISOC), de personnel de sécurité de la marine royale thaïe et de la police de Wichit, tout ce qu’ils ont pu réussir a trouver se trouvait sur seulement trois stands et que seul un vendeur a été arrêté.


En regardant la liste de produits de contrefaçon énumérée ci dessus, on se rend bien compte que nombre d’entre eux sont vendus sur des étals de vendeurs qui ne vendent ‘que’ des contrefaçons, quand d’autres vendent ces contrefaçons parmi tout un lot d’autres produits. Pour que les officiels ne constatent que trois stands vendant des contrefaçons, il doit s’agir ‘une blague.


Si j'étais allé me promener au marché ce weekend, combien de chances aurais je eu de trouver plus de trois stands vendant des faux?


Ou peut être j’ai tout faux, peut être que tous ces produits sont des vrais, et je peux faire de supers affaires pour de vrai.



Article original : The Phuket News


Photo from - Eakkapop Thongtub

Les dernières vidéos