Ministère de la Santé se penche sur les plaintes des hauts frais de services médicaux

Actualités Phuket Thaïlande

Ministère de la Santé se penche sur les plaintes des hauts frais de services médicaux
14 Mai
14:48 2015

Le ministère de la Santé publique se penche, sur les plaintes de frais médicaux élevés pratiqués par les hôpitaux privés, pour trouver des moyens pour résoudre le problème.


L'action par le ministère est venu qu'après le Premier ministre a appelé à la coopération d'organismes gouvernementaux concernés d'enquêter.


Le ministre de la Santé, le Dr Rajata Rajatanavin, a déclaré hier (13 mai) qu'il a déjà reçu une pétition du Réseau d'erreur médicale thaïlandaise qui fournit, des preuves de personnes, qui ont été touchées, par les pratiques tarifaires déloyales, de traitement médical.


La pétition a appelé à la nomination d'un nouveau comité, pour contrôler tous les frais par les hôpitaux privés, et d'inspecter tout mauvais calcul des frais médicaux.


Il a dit que le ministère examinera les suggestions, tout en considérant toutes les approches possibles, pour freiner dans les problèmes de surfacturation, rapportées dans les factures de traitement, les factures de médicaments et les frais de diagnostic.


Le ministère de la Santé a déclaré, que tout sera considéré comme bien, en raison du fait que la question est maintenant au centre de l'attention des gens, ce qui signifie que le processus peut être assez long.


Le Réseau d'erreur médicale thaïlandaise a présenté une pétition de 33.000 signatures au Premier ministre, pour lui demander de contrôler les frais de traitements médicaux, qui sont facturés dans les hôpitaux privés à travers le pays, affirmant qu'ils étaient déraisonnablement élevés.


Les témoignages recueillis par le réseau, a enregistré des hôpitaux privés faisant des surcharges à leurs patients.


Il demande alors à un nouveau comité d'être nommé pour contrôler les frais de traitement et de veiller à ce que les gens ne sont pas surchargés pour le traitement médical qu'ils reçoivent.


Elle a exhorté au premier ministre d'invoquer l'article 44 de la charte provisoire, de dissoudre le Conseil médical de la Thaïlande (MCT).


Le nouveau comité doit être composé de membres impartiaux, qui seront en mesure de superviser les coûts médicaux équitables, et raisonnables dans les hôpitaux privés, comme à l'heure actuelle la plupart des membres de la MCT, est composé de médecins dans les deux hôpitaux privés et publics et des responsables gouvernementaux.


Le Dr Rajata a reconnu la surcharge de l'hospitalisation privée des patients et a déclaré qu'une enquête était en cours et a promis que la question serait résolue rapidement.


En attendant, le Conseil national de réforme (NRC) a eu des entretiens sur les droits de protection des consommateurs, hier, et a convenu que la question de la surcharge des coûts de traitement médical, doit être traité avec sérieux.


article de http://englishnews.thaipbs.or.th/

Photo from - englishnews

Les dernières vidéos