Mesures représsives sur l'alcool au volant

Actualités Phuket Thaïlande

Mesures représsives sur l'alcool au volant
05 Mai
10:32 2015

Le président de la junte Thai et le Premier ministre Prayuth Chan-ocha hier (4 mai), ont ordonné à la police de sévir contre l'ivresse au volant, un jour après qu'une femme de 23 ans, conduisait sous l'influence de l'alcool et a tué trois cyclistes dans le nord de la Thaïlande.


Le Gen Prayuth a chargé spécifiquement, la police, d'organiser plus de points de contrôle routier, et de refuser strictement tous les pots de vin, des automobilistes, a déclaré le Maj Gen Sansern Kaewkamnerd, porte-parole du gouvernement militaire.


"Le Premier ministre a également ordonné à la police d'enquêter sur les faits qui ont conduit à cette tragédie", a déclaré le général de division Sansern. "Par exemple, pour savoir où la conductrice avait bu. Si c'était un établissement de la vie nocturne, ils doivent vérifier si l'activité illégale a été impliqué, comme violation éventuelle d'une heure de fermeture obligatoire, car l'incident a eu lieu tôt le matin, mais l'automobiliste a dit qu'elle était encore en état d'ébriété ".


Il a ajouté, «Le premier ministre ne veut pas simplement procéder à cet incident. La police devrait aborder les causes profondes."


Phatchuda Chairuean, un étudiant universitaire, a percuté avec sa voiture, un groupe de cyclistes dans la province de Chiang Mai vers 6h, dimanche (3 mai), tuant trois victimes et blessant deux autres personnes.


Phatchuda a également été blessé dans l'accident et envoyé à l'hôpital, où les tests ont révélé que son taux d'alcoolémie était supérieur à la limite légale. La police a déclaré qu'elle a été accusé de conduite dangereuse ayant entraîné la mort et des blessures sur d'autres personnes.


L'alcool au volant est une cause majeure d'accidents de la circulation en Thaïlande. Pendant le festival de sept jours du Nouvel An Thaï en Avril connu comme la Songkran, les conducteurs en état d'ébriété ont été responsables de plus de 1.000 accidents de la route, selon les statistiques compilées par les autorités thaïlandaises.


L'incident est également venu à un moment où les autorités thaïlandaises, encouragent, plus de personnes à utiliser le vélo, pour réduire la consommation de carburant et les embouteillages dans les grandes villes, en particulier Bangkok.


"Le général Prayuth étend également ses condoléances aux familles et amis des personnes décédées et aux blessés", a déclaré le général de division Sansern aux journalistes, hier. "Il a également demandé aux conducteurs des banlieues d'être compatissant et conduire prudemment, et de partager les routes avec les cyclistes, qui augmentent en nombre chaque année."


Aux environs de 17h00, hier, plus de 200 cyclistes se sont rassemblés devant un hôtel dans la province de Chiang Rai et ont tenu un bref rassemblement, demandant d'améliorer la sécurité routière. Le groupe a tenu un moment de silence en mémoire, des trois vicitmes décédées dimanche, et a ensuite procédé à un tour de vélo autour de Chiang Rai dans le cadre de leur campagne.


L'un des organisateurs de l'événement, Sakda Wiwatkachornsak, 59 ans, du groupes des cyclistes de la province a exhorté à leurs membres de porter des gilets lumineux et d'éviter les routes «à risque».


«Nos clubs font également pression, pour que des pistes cyclables soient sur de nombreuses routes, car à l'heure actuelle, de plus en plus de gens sont intéressés pour l'exercice à vélo", a déclaré Sakda. 


En Février, un cycliste chilien a été écrasé et tué dans le nord de Thaïlande au cours de sa tentative d'établir un record du monde du cyclisme.


article The Phuket News

Photo from - thephuketnews

Les dernières vidéos