Les vendeurs d’artefacts religieux nient les accusations de fraude, et payent leurs cautions fixées a 1 million de bahts chacun

Actualités Phuket Thaïlande

Les vendeurs d’artefacts religieux nient les accusations de fraude, et payent leurs cautions fixé
27 Juillet
11:39 2017

PHUKET : Deux vendeurs d’un groupe Facebook, accusés d’avoir escroqué plusieurs millions de bahts a des revendeurs d’artefacts religieux de Phuket ont été libérés sous caution d’1 million de bahts chacun.


Crime, Religion, Police,



Sumalee Lertwilai et son “petit ami”, dont le nom n’a pas été dévoilé, ont été inculpés par la police de Chalong de fraude et d’infraction au Computer Crime Act.


Ils sont accusés d’avoir escroqué, via leur groupe Facebook “Pumpuy Apple Shop - Sarika Linthong”, des millions de bahts a au moins 10 revendeurs d’artefacts religieux de Phuket .


Une plainte avait été déposée par les revendeurs le 18 Juillet.


Mme Sumalee, son petit ami et leur avocat se sont rendu au poste de police de Chalong mardi.


Tous les deux ont nié les charges et déclare qu’ils défendaient leur innocence devant le tribunal.


Les deux accusés ont payé les cautions fixées a 1 million de bahts chacun.



Article original : The Phuket News


Photo from - Eakkapop Thongtub

Les dernières vidéos