Les vendeurs contestant les démolitions des échoppes de Kamala

Actualités Phuket Thaïlande

Les vendeurs contestant les démolitions des échoppes de Kamala Les vendeurs contestant les démolitions des échoppes de KamalaLes vendeurs contestant les démolitions des échoppes de KamalaLes vendeurs contestant les démolitions des échoppes de Kamala
10 Avril
09:08 2017

PHUKET : Plus de 30 vendeurs, dont les magasins de bord de plage ont été démolis la semaine dernière à Kamala, ont fait appel auprès du bureau provincial de Phuket dénonçant une ‘injustice’ orchestrée par l’organisation administrative de Kamala (OrBorTor).

Terrain, Construction, Tourisme, Economie, Propriété, Crime,

Les constructions ont été démolies mardi dernier, soit disant après que l’OrBorTor ait communiqué un avis d’expulsion annonçant que ces structures étaient érigées sur des terrains publics – ce qui est contesté par les vendeurs.

L’appel a été remis au bureau provincial de Phuket mercredi, et les vendeurs ont été reçus par le vice-gouverneur Snith Sriwihok, dans ce qui va être une longue bataille regardant les droits sur ces terrains.

Après cet appel des vendeurs, le chef de l’OrBorTor de Kamala Garun Sriden a expliqué publiquement que ces démolitions avaient été organisées avec la permission du tribunal administratif de Nakhon Sri Thammarat (le tribunal administratif régional), les ‘plaignants’ ayant perdu leur appel pour conserver leurs installations.

“Les démolitions ont été menées car les structures étaient en infraction avec le Building Control Act. La date butoir était dépassée” a indiqué M. Garun.

Les avis d’éviction et de démolition ont été envoyés le 3 Aout 2016, dit-il.

Un dernier avis, laissant sept jours aux vendeurs pour libérer le terrain, a été envoyé le 24 Février de cette année, ajoute-t-il.

“De plus, les ‘plaignants’ ont fait appel auprès de la cour administrative de Nakhon Sri Thammarat dans le but de repousser la date butoir, mais la cour a refusé leur requête. Le tribunal a ensuite ordonné à l’OrBorTor de Kamala de procéder avec l’envoi des avis” explique M. Garun.

Concernant les réclamations sur le terrain, M. Garun a signalé “les 15 structures démolies se situaient sur cinq rais longeant le parc public d’un côté et le front de mer de l’autre. La dispute  concernant le terrain est liée au parc public, qui couvre 2 rais.

“Nous avons appris qu’un titre de propriété NorSorLor (affirmant qu’il s’agit d’un terrain appartenant à l’état) sera créé en Mai 2o17.

“Une fois que nous aurons le NorSorLor, l’OrBorTor de Kamala pourra déterminer quelles solutions pourront être proposées aux personnes concernées” dit-il.

Néanmoins, Watchara Goaisakun, représentant les vendeurs, a déclaré que des villageois et lui-même avaient hérité du terrain de leur ancêtre Lean Goisakun.

“L’OrBorTor a dit qu’il démolissait nos magasins car ils se trouvaient sur un terrain public, mais ce terrain a été acquis il y a bien longtemps et dispose d’un titre de propriété SorKor 1 tout à fait légal, le document No 321, concernant le terrain Moo 3 à Kamala” dit-il.

“Nous ne nous sommes pas opposés aux démolitions car nous acceptons le verdict du tribunal au sujet de l’infraction au Building Control Act, mais nous demandons justice car l’OrBorTor n’a pas écouté nos réclamations et ne nous a présenté aucun document concernant le terrain” dit-il.

“La dispute concernant ce terrain est entendue par le tribunal. Je souhaite aussi demander pourquoi les autres bâtiments à proximité n’ont pas été démolis” ajoute M. Watchara.

A propos de tous ces problèmes, le vice-gouverneur Snith a expliqué mercredi “le bureau provincial demandera aux bureaux de district de contacter l’OrBorTor de Kamala pour qu’il explique et négocie en accord avec la loi et la justice”


Article original : The Phuket News

Photo from - PR Dept

Les dernières vidéos