Les travailleurs sociaux offrent leur soutien à la mère de la petite fille pendue

Actualités Phuket Thaïlande

Les travailleurs sociaux offrent leur soutien à la mère de la petite fille pendue Les travailleurs sociaux offrent leur soutien à la mère de la petite fille pendueLes travailleurs sociaux offrent leur soutien à la mère de la petite fille pendue
27 Avril
09:06 2017

PHUKET : Le gouverneur Norraphat Plodthong a donné l’ordre au travailleurs sociaux gouvernementaux de fournir  un soutien immédiat à Jiranuch “Bew” Trirat, dont la petite fille de 11 mois “Beta” a été pendue par son père lundi.

Mort, Culture, Economie, Suicide,

Wuttisan “Tei” Wongtalay, 20 ans, a pendu sa fille “Beta” puis s’est suicidé se pendant lui aussi d’un bâtiment désaffecté de Mai Khao lundi après-midi dans ce que la police pense être un acte motive par la jalousie.

Il avait diffusé l’horrible incident sur internet via une vidéo Facebook Live publiée sur son compte Facebook.

“Je suis profondément attristé par cela” a déclaré le gouverneur Norraphat.

“Bien qu’il s’agisse d’un problème d’ordre privé à la famille, j’ai donné l’ordre aux travailleurs sociaux de fournir une assistance immédiate à la famille de la victime, que nous avons appris être dans une situation financière difficile.

“La mère a besoin de soutien en ces moments de souffrance” a-t-il ajouté.

Pimpon Khorsantiwichai, responsable du bureau du ministère du développement social et de la sécurité humaine de Phuket (aussi connu sous le nom de “m-society”), a dit à The Phuket News hier “nous avons rencontré la famille et discuté des manières de l’aider. Pour l’instant ils ont juste besoin de temps”

Melle Pimpon n’a pas souhaité donner plus de détails. “C’est un problème personnel et très délicat. Je ne souhaite pas que d’autres détails soient publiés” dit-elle.

Le gouverneur Norraphat a dit que cet horrible meurtre-suicide, qui a attiré les condamnations du monde entier, est le résultat d’un trop peu de soutien et de pauvre relations familiales.

“Quels que soient les problèmes au sein de la famille, il vaut mieux les mettre sur la table et en discuter” dit-il, rappelant une campagne télévisée nationale encourageant les membres des familles à se réconcilier via le thème, “Laissez leurs une chance de parler.”

Bien que Facebook ait confirmé avoir supprimé la vidéo de l’incident de sa plateforme, le gouverneur Norraphat a demandé explicitement de ne pas faire circuler de copies qui pourraient toujours se trouver sur internet.

“S’il vous plait, ne partagez pas cette vidéo, cela ne provoque que plus de souffrances à la famille” a-t-il dit.

Melle Pimpon a exprimé ses inquiétudes concernant les relations au sein des familles de Phuket. “Nous sommes très concernés par l’institution familiale à Phuket. Honnêtement, les relations familiales sur l’ile sont très dégradées” dit-elle.

“Il est important de rappeler que de nombreuses familles de l’ile ne sont pas originaires de Phuket. Beaucoup d’entre elles viennent d’autres provinces pour y trouver du travail.

“Les parents n’ont pas le temps de s’occuper de leurs enfants. Ils les laissent à la maison ou avec des amis. Ils n’ont pas de temps à leur consacrer, pas de temps pour leur parler, ce qui rend les relations compliquées. Dans certains cas cela peut conduire à ce que des femmes soient battues, des enfants abusés, des grands parents abusés et des grossesses d’adolescentes” se lamentait Melle Pimpon.

“Une hotline existe, appelez le 1300” a-t-elle signalé.

“Tout le monde, même les voisins, peuvent nous informer de problèmes au sein des familles. Nous irons directement les rencontrer pour apaiser la situation dans les moments difficiles. Au besoin, nous emmènerons des enfants loin des situations de violence” explique Melle Pimpon.

Les personnes en ayant besoin peuvent également demander de l’aide auprès des One Stop Crisis Centre (OSCC), ajoute-t-elle.

“Il y en a un dans chaque hôpital gouvernemental” dit-elle.

Melle Pimpon a par ailleurs signalé que son service pouvait proposer un soutien aux personnes afin d’améliorer leur situation financière.

“Nous pouvons apporter notre soutien dans la recherche d’emploi et nous travaillons avec d’autres organisations de formation” dit-elle.


Article original : The Phuket News

Photo from - PR Dept

Les dernières vidéos