Les travailleurs migrants de Phuket ont jusqu’au 30 Juin pour se déclarer

Actualités Phuket Thaïlande

Les travailleurs migrants de Phuket ont jusqu’au 30 Juin pour se déclarer
11 Juin
17:49 2018

PHUKET : Le ministre du Travail a rappelé aux travailleurs cambodgiens, laotiens et birmans de Phuket qu’ils doivent se déclarer avant le 30 Juin.


Crime, Mer, Myanmar,



Passé le 30 Juin, ceux contrôlés à travailler illégalement en Thaïlande seront verbalisés d’une amende de B5,000 à B50,000, déportés et interdit de permis de travail en Thaïlande pendant une durée de 2 ans.


Les employeurs constatés coupables de faire travailler des employés illégaux seront verbalisés d’une amende de B10,000à à B100,000 par employé. Si l’employeur récidive, l’amende sera de B50,000 à B200,000 et l’employeur risquera une peine d’un an de prison et ne pourra plus engager de travailleurs pendant une durée de trois ans, comme le prévoit l’Ordonnance Royale sur le Travail des Étrangers 2560.


Le ministre du travail, le général Adul Sangsingkaew, a indiqué que 37,414 personnes avaient été déclarées et que 98,478 étaient encore attendus dans les centres du ministère dédiés à ces régularisations.


Selon la résolution du Cabinet du 16 Janvier, étendue depuis du 31 Mars jusqu’au 30 Juin, 1.32 millions de travailleurs migrants vivent et travaillent en Thaïlande et doivent se déclarer aux autorités afin de s’assurer que leur emploi respecte les lois sur le travail des migrants, mais aussi qu’il puissent bénéficier de tous les avantages auxquels ils ont droit.


Au 31 Mars, seuls 961,946 travailleurs avaient pu se déclarer aux autorités, ce qui a poussé le Cabinet à étendre la date limite au 30 Juin.


360,222 travailleurs migrants doivent donc encore faire ces démarches avant la nouvelle date butoir du 30 Juin.


Informations complémentaires Bangkok Post



Article original : The Phuket News


Photo from - The Phuket News

Les dernières vidéos