Les trafiquants retournent aux trains pour les livraisons de la drogue

Actualités Phuket Thaïlande

Les trafiquants retournent aux trains pour les livraisons de la drogue
28 Janvier
12:47 2016

La police ferroviaire a été placée en état d'alerte après deux recherches de drogue qui ont abouti avec succès, mettant en évidence que les trains sont devenus très populaires de nouveau, comme un véhicule pour les trafiquants de stupéfiants pour offrir à la région du sud.


Les trains du Nord et du Sud doivent être ciblés car la région du nord, est le point des livraisons destinées au Sud, Jirasunt Kaewsaengaek, le chef Division de la police des chemins de fer de départ, a déclaré hier (27 janvier).


Leurs inquiétudes ont été prises en compte dans les chiffres qui ont montré que le nombre de pilules de méthamphétamine saisis (Ya bah) a bondi à 326 000 ce mois-ci, contre 79 000 en Novembre l'année dernière.


Les routes étaient encore le principal mode de transport pour les transporteurs, mais les trafiquants sont retournés aux trains pour leurs opérations parce que les drogues peuvent être plus facilement cachées dans les bagages de Voyage, placées n'importe où sur un chariot et les trains leur donne aussi un moyen plus facile pour s'échapper, le Pol Maj Gen Jirasunt a dit.


"Ils utilisent tous les canaux pour transporter de la drogue et les trains sont un de leurs choix," dit-il.


"Ils prennent normalement un billet avec des drogues venant du Nord et arrêtent leur voyage à Bangkok pour quelques jours avant de prendre un autre train pour le Sud», il a ajouté.


L'évasion facile pour les trafiquants a été illustré dans le dernier cas sur un train de sud, lié à Bangkok à la station Sungai Kolok à Narathiwat.


Jakraphan Kitwooncharoen a simplement sauté du train rapide No.171 à destination de Sungai Kolok quand le train est passé à la gare de Prong Maduea à Nakhon Pathom mardi (26 janvier), après avoir vu la police en train de vérifier tous les sacs sur la voiture dans laquelle il était assis.


L'homme a laissé trois compagnons - Prasert Chuwichai, Malawan Neeranon et Jongjit Rienkham - derrière et ils ont été arrêté et conduit à une conférence de nouvelles au siège de la police des chemins de fer à Bangkok hier.


Le Pol Maj Gen Jirasunt a dit les trois suspects les regardaient bizarrement lorsque les policiers se sont approchés, menant à la décision de fouiller leurs trois sacs où 170.000 pilules de Ya bah ont été trouvées.


Les trois accusés M. Jakraphan l'homme-clé qui avait été contracté par un trafiquant de drogue à Chiang Rai pour livrer les marchandises à Nakhon Sri Thammarat.


M. Prasert a dit qu'il était un fermier de caoutchouc à Nakhon Sri Thammarat qui devait être payé B100,000 une fois que la livraison aurait été faite. Il a été forcé de rejoindre le gang après que les prix du caoutchouc ont chuté.


Ce fut une autre saisie de drogue importante dans un train en moins de deux semaines.


Le 17 Janvier, la police a trouvé 156.000 pilules de Ya bah dans train express No.37 de Bangkok à Sungai Kolok et arrêté Arthit Thipwasri et une femme de 17 ans. Une recherche subséquente dans leur maison dans le district de Hat Yai à Songkhla a également trouvé un sac de méthamphétamine en cristaux (ya ice) d'un poids de 710 grammes.


Les inquiétudes sur les trafiquants de retour aux trains, ont commencé en Novembre l'année dernière, après que la police des chemins de fer ont saisi 79.000 comprimés de Ya bah sur le même train express.


"Nous avons pris certains trafiquants avec seulement un petit nombre de drogue depuis Mars l'année dernière. La prise en Novembre nous a donné un soupçon que les trafiquants sont de retour sur les trains ", a déclaré le général de division Jirasunt Pol.


Chaque train aura deux policiers ferroviaire à bord, mais ils peuvent être renforcé dans une gare sur la route, si la division soupçonne qu'il existe des drogues sur le train, le chef de la police des chemins de fer a ajouté.


Article bangkokpost.com

Photo from - bangkokpost.com

Les dernières vidéos