Les taxis de Patong devront rendre les places de parking aux public avant le 3 Août

Actualités Phuket Thaïlande

Les taxis de Patong devront rendre les places de parking aux public avant le 3 Août
25 Juillet
14:04 2017

PHUKET : L'armée a demandé aux chauffeurs de tuk-tuk et taxi de Patong de libérer les places de parking qu’ils occupent avant le 3 Août.


Patong, Transports, Armée,



L'armée royale thaïe a confirmé qu’elle ne remettrait pas a plus tard la mise en action de son plan visant a limiter le nombre de places de parking occupées par les taxis de Patong et les ‘rendre’ a la disposition des habitants et des touristes.


”Les nouvelles règles s’appliqueront dès le 3 Août. Les taxis et tuk-tuk ne nous soumettent plus de suggestions. Nous avons essayé de trouver un compromis mais ils ont écarté toutes nos propositions” indique le lieutenant colonel Surasak Phuengyam, commandant adjoint du 25ème régiment d’infanterie.


“Je pense que le bureau provincial fera une annonce officielle prochainement. Nous devons  informer les taxis et tuk-tuks de l’application de ces nouvelles règles. Une fois mises en place, des mesures seront prises contre les contrevenants, sans exceptions” ajoute le lieutenant colonel Surasak.


Le plan initial présupposait limiter le nombre de places de parking occupées par les taxis de Patong, de 84 actuellement a 21. L'idée avait reçue une vive opposition des chauffeurs qui avaient demandé une limitation moins radicale, ou moins de places mais des places plus grandes pour leurs véhicules. La décision finale doit encore être annoncée par l’administration provinciale, indique le lieutenant colonel Surasak.


“De nombreux hôtels et magasins s'étaient opposés aux suggestions des chauffeurs qui avaient demandé, le 3 Juillet, 49 places, ce a quoi nous avions répondu en leur en accordant 3 supplémentaires par rapport a notre précédente décision” signale le lieutenant colonel Surasak.


La version thaïe de The Phuket News, Khao Phuket,  avait contacté plusieurs chauffeurs de taxi qui déclarent que limiter leur nombre de places aurait des conséquences néfastes pour tout le monde.


“Cette décision nous affectent énormément. Je vis a Patong et fais ce travail depuis plus de 30 ans maintenant et je n’ai jamais été confronté a une situation ou les officiels réduisent les possibilités de ceux qui vivent au jour le jour ” avait déclaré M. Gob Chailert, un chauffeur de tuk-tuk stationné devant le Merlin Hotel.


Son collègue Somphoat Jaroenram, stationné devant le Holiday Inn Hotel avait fait remarquer que moins de places pour les taxis les forcerait a rouler en ville et créerait plus d'embouteillages.


Un troisième chauffeur, Jaroen Chueayuan, placé lui devant le Lamai Hotel, n'avait pas fait de conjectures sur les conséquences de cette décision, mais avait partagé sa vision de la réalité de la communauté des chauffeurs de tuk-tuk et de taxi. M. Jaroen avait rappelé que les chauffeurs de tuk-tuk de Patong sont une famille.


“Nous travaillons ‘en famille’. Nous ne nous disputons jamais entre nous.

J’avoue que certains chauffeurs de taxi peuvent se battre avec leurs clients, mais c’est normal, il y a des bons et des mauvais dans chaque metiers” disait M. Jaroen.



Article original : Premkamon Ketsara / The Phuket News

Les dernières vidéos