Les sea gypsies remportent un autre procès

Actualités Phuket Thaïlande

Les sea gypsies remportent un autre procès
17 Juillet
13:49 2017

PHUKET : La cour provinciale de Phuket a une nouvelle fois débouté une affaire de terres intentée contre les sea gypsies de Rawai, confirmant leur droit d’occuper des parcelles de terrain du ‘sea gypsy village’ a l'extrême sud de Phuket.

Crime, Terrain, Culture, Politique,




S’exprit devant le tribunal provincial de Phuket, l’avocat de la défense Pasit Thavornlamlert et son client M.Woranan Hadsaithong ont expliqué que le tribunal avait rejeté la demande de Mme Jindarat Thammajak.


D'après la plainte, entre le 27 Avril et le 16 Mai 2017, M. Woranan aurait occupé le terrain de Mme Jindarat, pour lequel elle dispose du titre de propriété Chanote No. 8324, explique M. Pasit.


M. Pasit a déclaré “Le tribunal n’a retenu aucune preuve confortant la réclamation de Mme Jindarat selon laquelle M. Woranan occupait son terrain.


“De plus, les preuves fournies par le département spéciale d’investigation (DSI) ont permis de soutenir M. Woranan, c’est pourquoi le juge a pris cette décision” ajoute t il.”


Le 31 Janvier 2017, la cour provinciale de Phuket avait déjà jugé en faveur de quatre sea gypsies, confirmant leurs droits de vivre dans le ‘sea gypsy village’ de Rawai.


Ce verdict avait été rendu dans le cadre de l’affaire opposant le plaignant, M. Boonsri Tantiwattanawanlop contre les sea gypsies Aeaw Hardsaithong, M. Woranan, Bancha Hadsaithong et Niran Hyangpan.


M. Niran avait annoncé la nouvelle a une centaine de sea gypsies presents a 11h a la sortie de l’audience.


Le 30 Mars, le tribunal avait une nouvelle fois juge en faveur des sea gypsies, confirmant une nouvelle fois leurs droits d’occuper des terrains du ‘sea gypsy village’.


S’exprimant le 30 Mars a la sortie du tribunal, Bancha Hadsaithong et son avocat M. Pasit avaient expliqué que la cour avait rendu un verdict défavorable a M. Boonsri Tantiwattanawanlop et Mme Jindarat.


Dans cette affaire la réclamation portait sur une occupation illégale d’un terrain par M. Bancha ainsi que la suppression de blocs de béton délimitant le terrain en question, 3 rais et 73 wah carrés, que M. Boonsri et Mme Jindarat réclamaient comme leurs appartenant.


Dans cette affaire, les plaignants avaient présenté le titre de propriété Chanote No. 95230.


M. Bancha avait expliqué que la cour avait pris cette décision car elle avait déjà rendu un verdict favorable a M. Bancha le 31 Janvier.


Au sujet de l’affaire opposant Baron World Trade Co Ltd aux sea gypsies, une réclamation de B31 millions de dommages, le tribunal rendra son verdict le mois prochain.  


Article original : Eakkapop Thongtub / The Phuket News


Photo from - Mark Knowles

Les dernières vidéos