Les sea gypsies inculpés pour violation du National Park Act

Actualités Phuket Thaïlande

Les sea gypsies inculpés pour violation du National Park Act Les sea gypsies inculpés pour violation du National Park Act
09 Janvier
22:07 2018

PHUKET : Six sea gypsies ont été arrêtés par les officiers du parc national Sirinat, accusés de capturer illégalement des animaux marins dans un parc national.


Crime, Mer, Transports, Santé,


Un des six sea gypsies arrêté clame qu’ils n’étaient pas en train de capturer des animaux marins, ce dont ils sont accusés, mais qu’ils se baignaient pour soigner une mauvaise décompression (DCS).


La nuit dernière l’utilisateur Facebook ‘Chaolay Rawai’ a publié une photo des six sea gypsies arrêtés accompagnée du message “Urgent..!! #informez les amis des sea gypsy et les médias.


“Les officiels du parc national Sirinat ont arrêté six sea gypsies venus et se sont arrêtés dans le parc national pour soigner une grave ‘maladie des caissons’.


“Les sea gypsies revenaient d’une pêche à Phang Nga. L’un d’eux souffrait de DCS donc ils se sont arrêtés dans cette partie du parc national entre 10h et 12h pour le soigner (ils plongeaient et remontaient lentement à la surface, la manière des sea gypsies pour soigner les DCS). Les officiels du parc les ont arrêtés et obligés à avouer avoir enfreint la loi et payer des amendes de B2,000 ou B3,000 chacun. Les sea gypsies ont refusé d’avouer être coupables.


“Les poissons en possession des sea gypsies ont été pêchés en dehors du parc. Mais ils ont tout de même été conduits au commissariat. PS..(Le patient a été transporté à l’hôpital.)” dit le message.


Le représentant des sea gypsies de Rawai Niran Yangpan a rejoint les sea gypsies arrêté au commissariat de Sakoo et s’est entretenu avec eux.


“Je vous confirme qu’ils n’ont pas pêché de poisson dans le parc. Il revenait d’une pêche à Khura Buri, à Phang Nga” dit M. Niranm.


“En arrivant à Nai Thon Beach, à l’ouest de Phuket, l’un d’eux, Tanongsak Kohngam, 41 ans, montrait des symptômes de DCS. Il avait des vertiges, était faible. Ils ont dû s’arrêter dans une zone calme pour aller à l’eau. C’est là qu’ils ont été arrêté. M. Tanongsak est maintenant à l’hôpital Vachira ” explique t il.


Après m’être entretenu avec la police de Sakoo j’ai appris qu’ils sont poursuivis pour plusieurs charges. La caution est fixée à B50,000 chacun” précise M. Niranm.


Le chef du parc national Sirinat Witoon Detpramuanphon explique lui

“Au cours des trois dernières années nous avons reçu de nombreux renseignements indiquant que des gens pêchaient et chassaient des animaux marins dans le parc près des récifs de coraux, c’est ce qui a conduit à ces arrestations.


“Nous avons ordonné aux officiels du parc national de veiller et d’arrêter ceux qui enfreignent la loi. Hier matin nous avons appris que cela venait de se produire dans l’enceinte du parc. Une équipe d’officiels dirigée par Pongpan Paenoi s’est rendue sur place à 10h.


Les officiels ont trouvé un bateau de pêche. Ils étaient dans l’eau pour chasser” dit M. Witoon.


“Les six personnes arrêtées sont Panya Kohngam, 46 ans , Pichit Bangjark, 42 ans , Anan Bangjark, 56 ans , Thanongsak Kohngam, 41 ans , Thaweelert Hanthalae, 50 ans et Thanawat Kinharn, 14 ans.


“Les officiels ont saisi 22 espèces différentes, au total 123 animaux marins pour un poids de plus de 59.4 kilos. Les officiels ont saisi le bateau, une pompe à air, un tube de plastique, des morceaux de métal acérés utilisés pour attraper du poisson, des masques et d’autres équipements.


“Personne n’a parlé de DCS aux officiels.


“Nous les avons nourri avant de les conduire au poste de police de Sakoo” poursuit il.


“Ils ont été inculpés pour violation de la section 16 (3) du National park Act 1961 pour la capture d’un animal ou la mise en dangers, par quelque moyen que ce soit, d’un animal” ajoute t il.


“La section 16 (13) pour la pratique d’une activité à but lucratif, sans la permission d’un officiel compétent, la section 16 (15) pour l’utilisation d’une arme ou de matériel permettant la chasse, la pêche, ou la capture d’un animal, sans la permission d’un officiel compétent” explique t il.


“La section 18 stipule que toute personne pénétrant dans un parc national doit accepter et respecter les ordres des officiels compétents, en accord avec les règles édictées par le directeur général et approuvées par le ministère” ajoute t il.


“Les dommages ont couté B12,738” signale t il.


“Nous avons agit conformément à la loi. Nous n’avons pas diffamé les sea gypsies. Nous protégeons les ressources maritimes. Nous avons reçu de nombreux signalement nous indiquant que des gens capturaient des animaux marins dans le parc, nous n’étions alors pas parvenus à arrêter de suspects.


“Le nombre d’espèces marines a diminué et le corail dans les parcs nationaux est trop rapidement endommagé” explique t il.


“S’ils pensent ne pas avoir enfreint la loi, ils devront faire face à la justice” ajoute t il.



Article original : Eakkapop Thongtub / The Phuket News


Photo from - Chaolay Rawai / Facebook

Les dernières vidéos