Les sauveteurs de Phuket manifestent contre les coupes budgétaires

Actualités Phuket Thaïlande

Les sauveteurs de Phuket manifestent contre les coupes budgétaires
23 Septembre
00:46 2017

PHUKET : Les sauveteurs de Phuket menacent de se mettre en grève le 1er Octobre après de nouvelles coupes budgétaires décidée lors d’un conseil de l’organisation administrative provinciale (PPAO).


Tourisme, Mer, Accidents, Mort, Politique, Economie,



“Notre contrat prend fin le 30 Septembre. Nous ne travaillerons plus a partir du 1er Octobre. A partir de ce jour les touristes verront des panneaux ‘No lifeguard on duty’ sur les plages de Phuket” dit le chef du service des sauveteurs de Phuket Prathaiyuth Chuayuan a The Phuket News.


“Nous sommes d’accord que ce budget est inacceptable, il est inférieur a celui de l’an dernier” ajoute t il, expliquant que le budget est le même que celui de l'année précédente, B19.8 millions – et rappelant que les sauveteurs devront patrouiller quatre mois supplémentaires, et non plus uniquement durant la mousson, et que le gouverneur a ordonné aux sauveteurs d'élargir leurs horaires de patrouille d’une heure supplémentaire chaque jour.


“L’an dernier ils ont déjà réduit le budget de 10% par rapport a l'année précédente, mais nous avions décidé de continuer le travail” dit M. Prathaiyuth.


“Nous ne pouvons plus continuer comme ca. Il ne faut pas réduire le budget des sauveteurs pour faire des économies, nous n’avons déjà pas suffisamment d’argent pour payer les salaires, les soins et les équipements dont nous avons besoin pour sauver des vies” dit il.


Un officiel du de la division du tourisme et des sports du PPAO a expliqué a The Phuket News que le budget proposé par le conseil était “d’environ B23 millions”


Toutefois, cet officiel a confirmé “Le conseil a accepté un budget de B19.8 millions pour que les sauveteurs soient opérationnels 12 mois par an. L’an dernier le budget était de B19.8 millions pour 8 mois”


Le président du PPAO Watcharin Patomwatthanapon est indisponible quand nous avons essayé de le contacter.


Le président du conseil du PPAO Theera Jaisakul a fait remarquer “Nous avons organisé ce conseil en Août, 24 membres y participaient pour aborder différents problèmes. Je suis ravi de vous communiquer cette information, mais il serait mieux de s’adresser au chef du PPAO (Watcharin).


“Je n’ai pas d’autres commentaires” ajoute t il.


Malgré l’appel a la transparence lancé par le gouverneur de Phuket, et les lois imposant aux services gouvernementaux de publier leurs décisions et activités, aucune information au sujet du budget des sauveteurs n'était disponible sur le site internet du PPAO.


Un officier du PPAO a signalé “Les minutes de cette réunion ne sont pas terminées. Cela prend du temps”


La menace d’une grève survient après les noyades d’une touriste australienne de 65 ans et d’un jeune chinois de 4 ans, le mois d’Octobre étant le plus mortel sur les plages de la côte ouest de Phuket.


L’australienne Barbara Fistrovic était décédé après avoir été repêchée inconsciente a Kamala dimanche dernier. Son mari, Ivan, 75 ans, était revenu a lui après avoir reçu les premiers secours sur la plage.


Le couple serait allé se baigner exactement la ou des drapeaux rouges “No Swimming” étaient plantés.


Wu Muyang, un chinois de 4 ans, s'était noyé quand lui et son père avaient été emporté des rochers par une vague au nord de Patong Beach jeudi dernier.


Au 1er Septembre, les sauveteurs de Phuket avaient déjà porté secours a 294 personnes – 265 étrangers et 29 thaïs – et comptaient sept noyades, les décès de Mme Fistrovic t du jeune Wu Muyang portant ce total a neuf.



Article original : Tanyaluk Sakoot / The Phuket News


Photo from - Tanyaluk Sakoot

Les dernières vidéos