Les russes sont de retour

Actualités Phuket Thaïlande

Les russes sont de retour Les russes sont de retourLes russes sont de retourLes russes sont de retour
12 Septembre
14:12 2016

PHUKET : Une augmentation du nombre de touristes russes visitant Phuket suscite de grands espoirs en un retour des russes afin de rebooster l’industrie du tourisme.

Russes, Tourisme, Economie

Suscitant l’intérêt d‘un marché du tourisme revitalise, le nombre de touristes russes visitant Phuket est en augmentation de 20% par an, et ce depuis les 6 derniers mois, ces nouveaux touristes russes dépensant toujours de plus en plus d’argent.

Phuket fait face à deux tendances : une augmentation du nombre de touristes russes profitants des prix ultra compétitifs des vols charters atterrissant directement à Phuket, mais également une tendance plus profonde, initiée il y a 6 mois environ, de touristes russes plus fortunes recherchant plus qu’uniquement soleil plage, et dépensant toujours plus d’argent lors de leurs séjours à Phuket.

Le ministère du tourisme et des sports (MoT) rapporte que quelques 599,140 voyageurs provenant de Russie on visite la Thaïlande sur la période Janvier Juillet, représentant une progression de 19.39% par rapport à la même période l’an dernier. Pour le mois de Juillet uniquement, les arrive en provenance de Russie ont augmenté de 20.02%, près du double de ce qi avait été calculé par le MoT sur la période précédente.

“L’augmentation du nombre de touristes russes cette année est incontestable, et le nombre de vols charters à destination de Phuket augmente aussi” remarque Sathirapong Na Takuatoong, Président de l’association du tourisme à Phuket.

“Les russes venant à Phuket ont un profil diffèrent des masses de touristes russes qui venaient il y a deux ans” évoque M. Sathirapong a The Phuket News.

Bien que les ‘nouveaux russes’ dépensent plus pendant leur séjour, ils sont aussi plus exigeant sur leurs dépensent et cherchent toujours un rapport qualité prix satisfaisant.

“Je ne peux pas dire si ces ‘russes’ sont de meilleur standing comparé à ceux qui venaient il y a quelques années, mais ils dépensent plus – environ 5,000 baths par personne et par jour” nous dit M. Sathirapong.

La Russie représente le 6ieme pays en termes d’étrangers visitant la Thaïlande, et est le premier pays non asiatique de ce classement. Les cinq plus gros ‘fournisseurs de touristes’ – Chine, Malaisie, Corée du Sud, Japon et Inde – sont tous asiatiques, tandis que la Russie est le premier pays non asiatique, loin devant l’Europe, l’Australie et les USA, en termes de volume, de durée de séjour et de dépenses.

Tanes Petsuwan, Directeur de l’autorité du tourisme de Thaïlande (TAT) en charge de l’Europe, de l’Afrique et du Moyen Orient, avait déjà remarqué cette année que malgré un nombre d’arrivées plus faible qu’entre 2012-2014, les russes dépensent plus dans le logement et les activités.

Selon le TAT, les dépenses de chaque ‘touriste russe’ en Thaïlande en 2013 étaient de l’ordre de 3,800 baths jour. Ce montant augmente à 4,500 baths par jour – à peu près 300 baths de plus que ce que dépensent les européens en visite à Phuket. Comme nous le fait remarqué M. Sathirapong, les sommes dépensées à Phuket sont de l’ordre de 5,000 baths par jour.

Le TAT s’attend à un inversement des rapports entre tourisme de masse et tourisme ‘qualitatif’ venant de Russie, et prédit que le tourisme ‘qualitatif’ représentera 50% des touristes venant de Russie, soit une augmentation de 30%, qui profiterait aux hôtels de luxe, aux loueurs de villa mais aussi aux spas, aux restaurants chics et divers bars et clubs de standing, nous explique M. Tanes.

Phuket reste leur destination principale, mais beaucoup se rendent aussi à Krabi, Khao Lak et plus globalement la province de Phang Nga.

Selon le principal tour operator russes, Inturist, le nombre de touristes se rendant à Phuket a augmenté de 30% sur la période Janvier Mai – 5% a Koh Chang, les mêmes pourcentages a Koh Samui et Krabi, Pattaya perdant des touristes.

“Phuket bénéficie d’une hausse constante tandis que Pattaya attire de moins en moins” nous confirme Anna Malinina de Natali Tours. Le prix moyen des réservations à Phuket via ‘Natali Tours’ tourne aux alentours de $1,000 a $1,1000 (plus de 34,000 baths), alors que la durée moyenne de séjour est de 10 à 12 nuits.

Le retour de Phuket comme destination d’intérêt dans l’esprit des russes est dû à de nombreux facteurs extérieurs à Phuket elle-même, la chute de la valeur du rouble depuis 2014, la suspension des vols à destination de l’Egypte et la Turquie suite au crash d’un vol reliant Le Caire à Moscou ou les tensions diplomatiques entre Moscou et Ankara.

L’ambassadeur de Russie en Thaïlande, Kirill Barsky, remarque également, “La situation économique se stabilisant, les gens reprennent leurs habitudes, recommencent à vivre, à faire du commerce dans un contexte différent, à prévoir leurs vacances d’été ou d’hiver. Les signes du retour à la normal du tourisme russe en Thaïlande sont très encourageant.”

Une question persiste toutefois, à savoir si cette tendance de tourisme ‘qualitatif’ à Phuket sera durable ou pas.

“Les prix des vols qui ont amenés cette nouvelle catégorie de touristes russes nous laissent penser qu’il s’agit plus de couples” nous explique le président du PTA, Sathirapong.

Cependant, il remarque aussi que l’augmentation du nombre de ‘nouveaux russes’ visitant Phuket sera à réexaminer vont arriver les périodes de vacances en famille, alors que l’Egypte est toujours hors-jeu et que la Turquie n’est pas une destination hivernale.

“Les familles viendront en fin d’année, comme d’habitude entre le 25 décembre et le 23 janvier, pendant leur mois de vacances d’hiver. C’est comme ça chaque année” dit-il.

“Nous ne pouvons pour l’heure pas annoncer si cette tendance continuera sur le long terme, puisque beaucoup de facteurs entrent en jeu, mais c’est toujours une bonne chose” termine-t-il.

 


Article original : Anton Makhrov

Photo from - Tanyaluk Sakoot

Les dernières vidéos