Les officiers du département des forêts saisissent plus de 100 rais de terrains à Koh Lanta

Actualités Phuket Thaïlande

Les officiers du département des forêts saisissent plus de 100 rais de terrains à Koh Lanta Les officiers du département des forêts saisissent plus de 100 rais de terrains à Koh LantaLes officiers du département des forêts saisissent plus de 100 rais de terrains à Koh LantaLes officiers du département des forêts saisissent plus de 100 rais de terrains à Koh Lanta
27 Juin
08:14 2017

KRABI : Les officiels du département des forêts ont saisi 100 rais de terrains à Koh Lanta, empiétés par des ‘parties’ caractérisées comme ‘trop fortes, indifférentes à la loi, et voulant menacer de mort les autorités'.


Plus de trente officiels de différents départements ont pris part à cette opération de saisie, menée par le chef du département de protection de l’environnement Sawat Suksiri. 

“Les riverains nous ont signalé que des arbres avaient été brulés et abattus. Ils ont été remplacés par des palmiers à huile. Ils l’ont fait progressivement depuis au moins 2 ou 3 ans, selon l’âge des arbres plantés” signale M. Sawat. 

“Au départ, nous avons appris qu’un des suspects était M. Aumak Kaowdaeng. Cependant, lors de nos inspections, des proches de M. Aumak sont venus et ont revendiqué que le terrain appartenait à des membres de la famille, et non à lui en personne. Néanmoins, il a été inculpé de déforestation et d’empiètement sur un terrain forestier protégé” dit M. Sawat. 

“Ce terrain a continuellement été envahi et le suspect est totalement indiffèrent à la loi. Il a brulé des centaines d’arbres pour son profit personnel, ce depuis 2013. Nous avons essayé de le poursuivre en justice mais M. Aumak est une personne influente. Dernièrement, mon équipe et moi-même avons été menacés de mort pour avoir rapporté le problème à la police” ajoute-t-il. 

M. Aumak ne s’est pas présenté et n’a pas envoyé de représentant, et ses proches continuent à revendiquer la propriété du terrain. 

“Nous avons saisi le terrain. S’ils disposent de documents prouvant qu’ils sont bien propriétaires, il n’auront qu’à les apporter au tribunal” termine M. Sawat.

 

Article original : Kritsada Mueanhawong / Phuket Gazette

Photo from - Kritsada Mueanhawong

Les dernières vidéos