Les officiels de Phuket patrouillent la jetée de Rawai

Actualités Phuket Thaïlande

Les officiels de Phuket patrouillent la jetée de Rawai Les officiels de Phuket patrouillent la jetée de RawaiLes officiels de Phuket patrouillent la jetée de Rawai
23 Juin
09:19 2017

PHUKET : Le maire de Rawai M. Aroon Solos a confirmé qu’a compté du 22 Juin au moins un official patrouillera le secteur alentour de la jetée de Rawai à l’affut d’enfants de sea gypsies en train de mendier.


Crime, Culture, Police, Tourisme, Transports,

 



Cette confirmation est donnée après une réunion organisée à la demande du maire Aroon, dans son bureau de l’organisation administrative du sous district de Rawai, dont le but était de lutter contre le problème de la mendicité des enfants des sea gypsies.


Etaient présents le surintendant de la police de Chalong le lieutenant-colonel Pratuang Ruangthong, le chef du Village de Rawai Moo 2 M. Jarung Thaojan, les maires adjoints de Rawai Nikorn Foosaksomboon et Teeraphong Taodang, ainsi que des officiers de police et des officiels de la municipalité de Rawai.


Lors de cette réunion, le maire Aroon a confirmé “Comme première solution, nous installerons un checkpoint. Soit une équipe de sécurité du village, soit des volontaires de la défense civile seront stationnés chaque jour à ce checkpoint, dès demain, et ce de midi jusqu’à 21h” a déclaré le maire Aroon.


Le maire Aroon a signalé que la municipalité avait déjà discuté de ce problème avec les parents des enfants concernés, mais “leur coopération n’est pas à la hauteur de ce que nous espérions ”.


“Les familles des enfants qui mendient sont très pauvres. Nous avons essayé par le passé de négocier avec les parents pour qu’ils scolarisent leurs enfants à l’école Wat Sawang Arom, afin qu’il reçoive une éducation basique et minimale comme le veut la politique du gouvernement. C’est gratuit, mais certains n’ont même pas assez d’argent pour acheter des uniformes.


“Ces enfants  n’ont pas le courage d’aller à l’école car ils peuvent être moqués, ou avoir une apparence différente, une peau plus foncée ou des cheveux bouclés.


“De plus, les parents ne conçoivent pas l’importance de l’éducation, et pense qu’il n’y a pas de mal à ce que des enfants ne reçoivent aucune instruction ou mendient. D’où ce problème.


“Il faut aussi avouer que certaines de ces familles comprennent l’importance de l’éducation, et que des enfants de sea gypsies font des études supérieures” précise le maire Aroon.


“Nous prévoyons aussi des rencontres entre les responsables de la communauté des sea gypsies et les officiels de l’organisation administrative du sous district de Rawai afin de résoudre ce problème” indique-t-il.


Le maire Aroon avait annoncé l’intervention de la police si les solutions initialement prévues ne fonctionnaient pas.


Le chef du Village de Rawai Moo 2, M. Jarung, a expliqué “tous les enfants viennent du même village (Moo 2). Il s’agit d’un groupe d’une douzaine. Cela commence à devenir un réel problème, auparavant le problème n’était pas si grave car seulement un ou deux mendiaient.


“C’en est arrivé au point où nous devons patrouiller dans ce secteur touristique. Les officiels stationnés ici les effraieront” dit-il.


Le maire Aroon et d’autres officiels présents à cette réunion se sont ensuite rendus à la jetée de Rawai pour inspecter le site, discuter du checkpoint, et également aborder un autre problème, le parking.


Les officiels postés au nouveau checkpoint ne feront pas que patrouiller après les enfants mendiants, ils s’occuperont également de réorganiser le parking.


“Ils se mettront en relation avec les agences concernées pour résoudre ces deux problèmes sur le long terme” a terminé le maire Aroon.



Article original : Shela Riva / The Phuket News

Photo from - Shela Riva

Les dernières vidéos