Les officiels de Phuket esquivent la confirmation de la mort d’une femme pendant la campagne ‘Seven Days’

Actualités Phuket Thaïlande

Les officiels de Phuket esquivent la confirmation de la mort d’une femme pendant la campagne ‘Se Les officiels de Phuket esquivent la confirmation de la mort d’une femme pendant la campagne ‘SeLes officiels de Phuket esquivent la confirmation de la mort d’une femme pendant la campagne ‘SeLes officiels de Phuket esquivent la confirmation de la mort d’une femme pendant la campagne ‘Se
12 Janvier
13:01 2020

PHUKET : Phuket compte un décès pendant la campagne de sécurité routière “Seven Days of Danger” du Nouvel An, mais ce décès ne sera pas pris en compte dans les statistiques officielles avant la fin du mois.

 



 

Cette information provient du Département de Prévention et de Lutte Contre les Catastrophes de Phuket (DDPM-Phuket) qui indiquait le 3 Janvier que Phuket avait achevé sa campagne de sécurité routière ‘Seven Days’ totalisant 53 blessés dans 47 accidents – et aucun décès. 

 

Confirmation a été demandée auprès des administrateurs du Comité Thaï de Sécurité Routière (ThaiRSC) afin d’expliquer pourquoi leur site internet avait enregistré le décès d’une femme dans un accident de scooter le jour du Nouvel An.

 

La réponse fut simple : Une femme est décédée à dans un accident de scooter à Patong à 3h le 1er Janvier.

 

L’un des administrateurs du site a indiqué que ThaiRSC avait reçu la confirmation directement de l’Hôpital Vachira indiquant que Thanaphorn Masalee, 43 ans, était décédée des suites de ses blessures soutenues dans un accident de la route sur Phrabaramee Rd.

 

“L’Hôpital a déclaré son décès à 3h le 1er janvier” indique t il.

 

Cependant, le chef du DDPM-Phuket, Prapan Kanprasang, maintient qu’il n’a pas eu connaissance de décès sur les routes de Phuket le 1er Janvier – malgré l’information confirmée par ThaiRSC.

 

“Je ne sais pas qui est mort ce jour là” dit il.

 

“Nos rapport confirment qu’il n’y a eu aucun décès pendant la campagne” répète M. Prapan.

 

“Je n’ai pas encore reçu les informations des hôpitaux sur le nombre de morts et de blessés dans des accidents de la route. Je ne les aurait pas tant que la deuxième phase de la campagne de sécurité ne soit terminée” a expliqué M. Prapan.

 

“Les sept jours du 27 Décembre au 2 Janvier ne sont que la première partie de la campagne de sécurité. Entre le 3 Janvier et le 1er Février se déroule la seconde partie, ou ‘suivi’. Alors nous pourrons mettre les informations à jour” dit il.

 

Pour des raisons restées inexpliquées, l’accident qui a provoqué la mort de Mme Thanaphorn est répertorié dans le rapport du DDPM du 1er janvier présenté par le vice gouverneur de Phuket Supoj Rotreuang Na Nongkhai le 2 janvier - sans mentionner le décès.

 

Le rapport indique que Mme Thanaphorn était la passagère d’un scooter conduit par Kingfa Yoiyam, 20 ans, qui a percuté un autre scooter. Kingfa et Thanaphorn étaietn saouls, et aucun ne portait de casque, indique le rapport.

 

Melle Thanaphorn a été grièvement blessée à la tête et conduite à l’Hôpital de Patong puis transférée à l’Hôpital Vachira, où elle est décédée. 

 

Néanmoins, M. Prapan maintient “Les chiffres n’ont pas été modifiés. Il n’y a eu aucun décès sur les routes de Phuket pendant la campagne ‘Seven Days’.

 

“J’ai demandé au Bureau Provincial de la Santé de Phuket (PPHO) une mise à jour des statistiques. Maintenant c’est au PPHO de rassembler les informations sur les personnes hospitalisées.



Article original : The Phuket News


Photo from - ThaiRSC

Les dernières vidéos