Les médecins lancent une mise en garde, un patient luttant pour sauver sa jambe contre une bactérie dévoreuse de chair

Actualités Phuket Thaïlande

Les médecins lancent une mise en garde, un patient luttant pour sauver sa jambe contre une bactéri Les médecins lancent une mise en garde, un patient luttant pour sauver sa jambe contre une bactéri
25 Janvier
10:16 2017

PHUKET : Les médecins de l’hôpital Vachira lancent un avertissement auprès des personnes se retrouvant blessées par un animal, y compris les animaux domestiques, après qu’un patient ait failli se faire amputer la jambe après avoir été griffé par un chat.

Animaux, Sante,

Un individu de 63 ans, Veera Panthip, a contracté la bactérie dévoreuse de chaire  faciliite nécrosante, qui continue de se répandre, a signalé le directeur de l’hôpital le Dr Chalermpong Sukonthapon lors d’une conférence de presse avant hier.

M. Veera a été admis à l’hôpital le 18 Janvier après avoir été griffé au tibia droit par un chat du quartier, blessure qui ne s’est pas guérie d’elle-même.

“Le 18 Janvier, les médecins ont nettoyé la plaie mais ont remarqué qu’elle était infectée par la faciilite nécrosante. Cette infection s’attaque à la peau et aux tissus gras, puis infecte les muscles” indique le Dr Chalermpong.

“Plus tard cette même nuit les médecins ont retiré la chair morte. Si nous l’avions laissé nous aurions dû amputer sa jambe car la maladie est très toxique, elle détruit les tissus et se propage rapidement” ajoute-t-il.

“Les médecins lui ont administré des antibiotiques, mais le patient avait un problème de reins et un faible taux de plaquettes, ce qui a rendu les antibiotiques inefficaces” continue le docteur Dr Chalermpong.

Trois jours plus tard, le 21 Janvier, nous avons constaté que l’infection s’était étendue au pied du patient et aussi haut que sa cuisse.

“Les médecins ont décidé de retirer à nouveau la chair morte, mais pas la totalité afin que de la chaire saine puisse se reformer” poursuit le Dr Chalermpong.

“le patient est dans un état critique. Nous l’avons traité du mieux que nous pouvions afin de ne pas l’amputer” ajoute-t-il.

“Cela prendra une à deux semaines à la blessure pour s’améliorer. Le patient devra probablement rester à l’hôpital pendant un mois avant de rentrer chez lui. Nous devrons peut-être retirer plus de chair morte si besoin” avance-t-il.

“Faciilite nécrosante est rare, mais elle peut infecter les personnes ayant un système immunitaire plus faible, également celles utilisant des stéroïdes. Les personnes avec un système immunitaire fonctionnant normalement guériront d’eux même” signale le Dr Chalermpong.

Cependant, le Dr Chalermpong n’a pas révélé le secteur dans lequel M. Veera avait été griffé ni si des mesures avaient été prises pour capturer le chat en question.

Le Dr Weerasak Lawtongkum, directeur adjoint du département médical de l’hôpital a expressément demandé aux personnes ayant subi des morsures ou griffures d’animaux, y compris domestiques, de bien désinfecter les plaies et de se rendre immédiatement à l’hôpital si l’état de leur blessure ne s’améliore pas.

“Les gens doivent bien désinfecter les plaies et appliquer une solution antibiotique, et si la blessure ne guérit pas, se rendre à l’hôpital” dit-il.


Article original : Eakkapop Thongtub / The Phuket News

Photo from - Eakkapop Thongtub

Les dernières vidéos