Les indiens aux faux passeports ‘ré arrêtés’

Actualités Phuket Thaïlande

Les indiens aux faux passeports ‘ré arrêtés’
23 Mai
08:04 2017

PHUKET : Les deux hommes qui s’étaient échappés du poste de police de Sakoo après avoir été déportés de Corée du Sud car ils essayaient de pénétrer le pays munis de faux passeports ont été ré arrêtés à Patong.

Crime, Immigration, Police, Patong, transports,

 

Le chef de district de Thalang (Palad) M. Siriphong Leeprasit avait publié les photos des deux hommes qui s’étaient échappés du commissariat de Sakoo, à Thalang. Il avait aussi demandé à toute personne apercevant les individus de contacter la police.

Le commandant de la police provinciale de Phuket le major général Teerapol Thipcharoen a confirmé à The Phuket News que le colonel Jirasak Siangsak, de la police de Sakoo, le colonel Chaiwat Ouikam et le lieutenant-colonel Somsak Thongkliang de la police de Patong, et l’inspecteur adjoint de la police touristique de Phuket le capitaine Ekachai Siri ainsi que d’autres officiers avaient conjointement arrêté les deux suspects, des citoyens indiens, Sandeep Singh, 30 ans et Raj Kumar, 36 ans, en face d’un tailleur près du marché Otop à Patong.

Selon le major général Teerapol, bien que 10 officiers étaient en service, les suspects avaient tout de même réussi à s’évader du commissariat après avoir demandé à aller à l’extérieur pour fumer une cigarette.

Le major général Teerapol a indiqué “après leur évasion, la police de Sakoo ainsi qu’une équipe d’investigation de la police de Patong sont parvenues a retrouvé les deux hommes en visionnant les enregistrements de vidéosurveillance.

“Les officiers ont constaté qu’ils avaient pris un taxi depuis Soi Pa-neum à Sakoo pour se rendre Soi Sainamyen à Patong.

“Après cela, de bons citoyens ont commencé à nous envoyer des photos des suspects qu’ils avaient vu marcher devant le restaurant Patong Seafood sur Thaveewong Rd à Patong.

“Nous avons compris qu’ils avaient changé de vêtements avant de disparaitre du secteur. Un autre renseignement nous a conduit au marché Otop près de Rat Uthit Rd.

“Enfin, les officiers ont arrêté les deux hommes alors qu’ils marchaient devant un tailleur” dit le major général Teerapol.

“Les deux hommes ont indiqué avoir contacté un atelier de contrefaçon de passeports en inde, bien que nous pensions qu’ils aient obtenus leurs passeports via un réseau des provinces du sud de la Thaïlande, et qu’ils les avaient achetés pour 2 millions de rupee soit environ 1.2 millions de baths.

“Après avoir payé les suspects se sont rendus à Bangkok mi-Mars par l’aéroport Suvarnabhumi. A cette occasion ils ont utilisés leurs vrais passeports pour se rendre à Phuket alors qu’ils attendaient la livraison des faux passeports” continue-t-il.

“Singh et Kumar ont ensuite pris l’avion pour la Corée du Sud, une escale de leur voyage vers le Canada, mais ont été pris utilisant un faux passeport portugais, et ont été renvoyés à Phuket” ajoute-t-il.

Le major général Teerapol a signalé qu’après avoir été interrogés les deux hommes, il était sûr qu’ils ne sont pas des terroristes.

“Selon le suspects, leur intention était de travailler au Canada. Ils ont utilisé des faux passeports afin de pouvoir rester au Canada plus longtemps que s’ils entraient dans le pays avec des passeports indiens.

“Les officiels canadiens sont très strictes avec les indiens car ils trafiquent des migrants” dit-il.

“Cependant, les officiers devront enquêter sur cette affaire et vérifier d’où sont venus les suspects et comment ils sont arrivés. Nous enquêterons aussi sur le réseau qui leur a fourni les faux passeports.

“Bien que les deux hommes ne soient pas thaïs et que les faux passeports ne viennent pas de Phuket, ce genre d’incident porte préjudice à la réputation du pays.

“La police de Sakoo doit maintenant inculper les deux hommes pour possession et utilisation de faux documents. Ils seront aussi inculpés pour s’être évadé.

“De plus, la police de Sakoo devra enquêter sur leur évasion afin d’éviter que cela se reproduise” ajoute-t-il.

Le général Teeraphol a aussi indiqué que les officiers de l’immigration participeront à l’enquête  en rapports aux faux passeports utilisés à l’aéroport international de Phuket.

“Phuket n’est pas habitué aux faux passeports et je n’ai jamais été confronté à une affaire de production de faux passeports avaient été fabriqués à Phuket” dit-il. “Cependant, nous pensons que de faux passeports sont distribués à Phuket” ajoute-t-il.  


Article original : Eakkapop Thongtub / The Phuket News

Photo from - Eakkapop Thongtub

Les dernières vidéos