Les gouverneurs des provinces inspecteront les sécurités des attractions après la mort du touriste chinois

Actualités Phuket Thaïlande

Les gouverneurs des provinces inspecteront les sécurités des attractions après la mort du tourist
18 Octobre
12:24 2015

Le ministère de l'Intérieur a demandé aux gouverneurs provinciaux, de s'assurer, que les sites touristiques qui offrent des activités aventureuses, suite à la mort d'un touriste chinois, ont pris des mesures de sécurité appropriées ont été mises en place.


Le secrétaire permanent Kritsada Boonraj, a déclaré que des améliorations ont été nécessaires à la lumière des accidents impliquant des thaïlandais et des touristes étrangers, sur les sites qui offrent des attractions telles que les stands de tir, les téléphériques, les pistes de course automobile, des para-moteurs, manèges, saut à l'élastique ou l'escalade.


Il a dit que les autorités provinciales auraient a enquêter les lieux touristiques dans leur juridiction pour voir quels types d'activités d'aventure qu'ils offraient, et si leur équipement était sécuritaire.


Les autorités vont également rencontrer les opérateurs de sites touristiques, pour solliciter leur coopération à respecter strictement les règles de sécurité pour éviter des accidents possibles. Ceux qui ne s'y conformeront pas, pourraient avoir leurs licences d'exploitation suspendue ou leurs lieux fermés, a-t-il ajouté.


La répression est faite, suite à la mort d'une femme chinoise sur un tour d'aventure dans une attraction touristique dans le district de Mae Rim Chiang Mai, dimanche dernier.


Un touriste koweïtienne de 25 ans est mort en mai de cette année après que ses bracelets de cheville n'ont pas tenu, au cours d'un saut à l'élastique sur la plage de Patong à Phuket. En Avril l'année dernière, deux hommes ont été tués et un autre blessé quand une plate-forme de saut en élastique s'est effondrée au cours des essais sur un autre site de Phuket.


Dans l'incident le plus récent, le touriste chinois est mort après être tombé d'une tyrolienne au parc d'aventure « écureuils volants » dans le village de Pong Khrai à Mae Rim. Un examen post-mortem à l'Hôpital Nakornping a conclu qu'elle avait les os de son cou et de ses épaules cassés.


Des témoins ont dit à la police que la femme était sur le point d'atteindre une plateforme sur le trajet où deux employés de sexe masculin, était prêt à la saisir, mais ils ont échoué pour la mettre en sécurité et elle est tombée sur le sol.


L'aventure aérienne dispose de 32 stations à la cime des arbres. Les clients se balancent, descendent en rappel, à vélo et à planche à roulettes, détenu par des élingues attachées à leur corps, d'une plate-forme à l'autre (d'arbres en arbres), le trajet le plus long étant de 600 mètres entre les stations. Le trajet frisson est populaire auprès des touristes locaux et étrangers.


Puttipong Sirimat, le vice-gouverneur de Chiang Mai, a déclaré aux chefs de district, qu'ils sont invités à étudier les nombreuses attractions touristiques qui offrent des activités d'aventure dans la province de la région nord. Une première enquête a montré qu'environ 80% les activités ont lieu dans les réserves forestières nationales, selon un rapport de DCI en ligne.


En conséquence, M. Puttipong a dit, que les autorités examineraient aussi, si les sites en question, avaient reçu la permission, d'utiliser les terres de l'Etat, pour leurs activités.


article Bangkokpost.com

Photo from - bangkokpost.com

Les dernières vidéos