Les émeutiers saccagent des voitures, des officiers de police sont attaqués en représailles du décès de 2 adolescents

Actualités Phuket Thaïlande

Les émeutiers saccagent des voitures, des officiers de police sont attaqués en représailles du d Les émeutiers saccagent des voitures, des officiers de police sont attaqués en représailles du dLes émeutiers saccagent des voitures, des officiers de police sont attaqués en représailles du d
11 Octobre
11:16 2015

Une demi-douzaine de policiers ont été traités pour des blessures et un total de 21 véhicules ont été vandalisés par des émeutiers en colère hier soir ,qui avaient encerclé le poste de police de Thalang, en représailles de la mort de deux adolescents hier.

http://www.phuket.fr/actualite-phuket/deux-morts-suite-a-une-poursuite-avec-la-police-la-foule-en-colere-proteste-a-thalang-953


La protestation qui a suivi l'émeute et fait suite à une poursuite policière qui a pris fin par la mort de deux adolescents samedi midi.


Comme la protestation a commencé à prendre de l'élan hier après-midi, à la fois le gouverneur de Phuket et le chef de la police ont été dépêchés sur les lieux dans l'espoir d'étouffer la situation qui dégénérait. 


Mais leurs efforts ont été en vain quand la foule et les tensions ont augmenté dans la nuit.


En 19 heures, la route en face du poste de police a été fermé, aux dernières nouvelles de The Phuket News, car, le troisième étage du poste de police a été piégé avec d'autres officiers par une foule en colère dehors qui commencait à vandaliser le poste de police et des véhicules de police stationné à l'extérieur.


Les émeutiers ont brisé des fenêtres, ont lancé des bouteilles, des briques, des pierres et brûlés des véhicules à l'aide de cocktails Molotov et de feux d'artifice.


A 20h41, la foule a menacé d'incendier le poste de police, alors que la police a appelés pour avoir de l'aide.


Dans le chaos fait, des vitres ont été brisées, et un total de 21 voitures ont été endommagés, dont neuf voitures de police qui ont été complètement brûlés.


Pendant ce temps, des adolescents roulaient à toute vitesse dans les 2 sens sur les motos, faisant vrombir leurs moteurs bruyamment.


Après minuit, des dizaines de manifestants auraient attaqué une douzaine de policiers désarmés de la circulation qui surveillaient la situation près de Makro à Thalang. De cet incident, il est entendu que quatre officiers ont été traités pour des blessures à l'hôpital de Thalang.


La foule a finalement commencé à se disperser à environ 3h30 ce matin, après que 7 personnes des 41 négociateurs du Cercle de l'armée dans Nakhon Si Thammarat sont arrivés sur le lieu.


The Phuket News comprend que les manifestants et les émeutiers ont convenu de se disperser sous en comprenant que, si ils ne le faisaient pas, une force beaucoup plus grande de Nakhon Si Thammarat serait arrivée. 


En même temps que les manifestants se dispersaient, plusieurs agents ont été attaqués à environ 300 mètres du poste de police, à la jonction Ban Kien près de la jonction Thalang.


Selon des témoins oculaires, quelqu'un de la foule a crié que les agents ont attaqué les résidents au quart four de la circulation, mais quand la foule s'est mobilisée à la jonction, ils ont seulement trouvé des policiers qui tentaient de fuir.


À la suite de l'incident, deux autres policiers ont été transportés à l'hôpital de Thalang et traités pour des blessures mineures,  Phuket News a appris.


Pendant ce temps, une réunion d'urgence entre la police, l'armée et les villageois est prévue au sous-district de Ban Don Thalang à 9h ce matin.  


A l'aéroport de Phuket aucun vol n'a été retardé ou annulé, mais des douzaines de passagers ont reporté qu'ils ont enregistré en retard ou déclaré "no show" (porté absent) par les compagnies. 

 

article the Phuket News

Photo from - thephuketnews

Les dernières vidéos