Les drapeaux rouges s’alignent sur les plages de Phuket alors que la mer s’agite dangereusement

Actualités Phuket Thaïlande

Les drapeaux rouges s’alignent sur les plages de Phuket alors que la mer s’agite dangereusement Les drapeaux rouges s’alignent sur les plages de Phuket alors que la mer s’agite dangereusementLes drapeaux rouges s’alignent sur les plages de Phuket alors que la mer s’agite dangereusementLes drapeaux rouges s’alignent sur les plages de Phuket alors que la mer s’agite dangereusementLes drapeaux rouges s’alignent sur les plages de Phuket alors que la mer s’agite dangereusement
19 Juillet
20:44 2019

PHUKET : La baignade est interdite à Surin Beach où aucun sauveteur n’est stationné et où les vagues et les courants sont considérés trop dangereux pour risquer d’entrer dans l’eau, a déclaré le chef de l’Organisation Administrative Cherng Talay (OrBorTor), MaAnn Samran.





“Nous avons installé les drapeaux rouges sur toute la longueur de Surin Beach. Ils y resteront jusqu’à ce que des sauveteurs professionnels soient en service” a déclaré M. MaAnn.


“Les drapeaux rouges ont été installés pour avertir les touristes de ne pas se baigner. Je ne veux pas utiliser les mots ‘plage fermée’ mais les drapeaux rouges signalent que les conditions sont dangereuses.


M. MaAnn a également indiqué que seuls huit drapeaux avaient été installés pour couvrir toute la plage, et appelle le public à respecter ces consignes.


“N’allez pas vous baigner” dit M. MaAnn.


 M. MaAnn a dit comprendre que beaucoup de surfeurs ou de baigneurs avaient l’expérience de ces conditions, beaucoup d’entre eux ont déjà secouru des touristes.


A ces personnes, il indique “Si vous avez de l’expérience et êtes suffisamment confiants, faites tout de même très attention.”


A Patong Beach, ou les sauveteurs sont déjà venus en aide à 22 personnes en Juillet, le chef des Sauveteurs de Patong, Somprasong Sangchart, a confirmé que des drapeaux rouges avaient également été installés, toutefois uniquement dans les endroits dangereux.


Les autres parties de la plage restent ‘ouvertes’.


“Certaines parties de la plage restent accessible aux baigneurs. Nous installerons des drapeaux rouges et jaunes pour que les touristes puissent repérer les endroits où la baignade est sûre.


“Mais la météo changera de jour en jour, et pendant une même journée, donc faites attention où se trouvent les drapeaux” dit il.


Les Sauveteurs de Patong ont publié un communiqué demandant au public de se méfier de la mer et des vagues et de respecter les drapeaux rouges ‘baignade interdite’.


“Pendant ce weekend il y aura de fortes précipitations et des vents violents en raison des orages et de la mousson du sud ouest. La météo à Patong Beach sera la même pendant plusieurs jours, il y aura une forte houle et de puissants courants.


“Nous demandons donc aux locaux et aux touristes qui se rendront à Patong Beach de respecter les drapeaux rouges indiquant les zones dangereuses.


“Il vaut mieux rester dans les zones délimitées par les drapeaux rouges et jaunes car elles sont sûres et surveillées par les sauveteurs” lit le communiqué.


Les drapeaux rouges flottent aussi sur Nai Harn Beach, a indiqué le maire de Rawai Aroon Solos.


“Certaines parties de la plage restent ouvertes, mais si les conditions deviennent trop dangereuses, nous fermeront la plage pour éviter que des touristes n’aillent se baigner” dit il.


Il était impossible aujourd’hui de confirmer la situation sur les plages de Kata-Karon, les chef de l’Organisation Administrative de Karon, Rachen Phuntarakit, étant indisponible.


Ces informations parviennent alors que les secours sont toujours à la recherche d’un des deux philippins disparus mercredi à Freedom Beach.


Le corps d’un thaï a également été retrouvé hier matin échoué sur les rochers de Karon Beach alors qu’il avait disparu en pêchant avec un ami.


Le capitaine Suriyong Buakerdpet de la Police de Karon a identifié la victime comme Prawit Pipatchanachai, 38 ans, originaire de Nong Bua Lamphu.


L’ami de M. Prawit, Waithin Pimsa, 26 ans, aussi de Nong Bua Lam Phu, a expliqué à la police qu’ils travaillaient tous les deux dans un hôtel de Patong.


Alors qu’ils pêchaient sur les rochers, M. Prawit a été emporté par une vague.


M. Waithin a donné l’alerte et des recherches ont été lancées, sans que le corps de M. Prawit ne soit retrouvé avant la nuit dernière.



Article original : Tanyaluk Sakoot / The Phuket News


Photo from - Patong Surf Life Saving

Les dernières vidéos