Les agresseurs d’un imam à Phuket ont fourni de précieuses informations à la police

Actualités Phuket Thaïlande

Les agresseurs d’un imam à Phuket ont fourni de précieuses informations à la police Les agresseurs d’un imam à Phuket ont fourni de précieuses informations à la police
25 Août
11:33 2016

PHUKET : Les deux suspects accuses de tentative de meurtre sur la personne d’un imam de Phuket en début de mois ont fourni de ‘précieuses informations’ mais la police doit toujours déterminer le mobile de l’attaque.

Police, Crime,

Weerachart Kahapana, imam de la mosquée de Baan Bangpae a Pa Khlok, a été la victime d’une agression le 4 Aout à 19h45 par deux hommes à moto. Ils se sont place au niveau du véhicule de la victime, qui rentrait chez elle, et ont ouvert le feu.

L’imam Weerachart a reçu une première balle dans l’abdomen. Son fils de 3 ans, assis à l’arrière lors de l’attaque, en est ressorti indemne.

Les deux suspects, Wisuth Yokyong, 23 ans, et Thanachai Chunthong, 24 ans, furent appréhendes peu de temps après lorsqu’ils se sont présentés à l’hôpital pour soigner des blessures subies alors qu’ils s’enfuyaient.

“Les deux suspects ont été remis à la Cour Provinciale de Phuket (en attendant leur jugement) juste après être sortis de l’hôpital Vachira Phuket” raconte à The Phuket News le chef de la police de Phuket Town le colonel Kamol Orisi.

Le colonel Kamol a refusé de révéler le nombre de balles tirées en direction de la victime lors de l’attaque. “Les preuves et témoignages recoltés sont confidentiels. E ne peux révéler plus de détails sur cette affaire toujours en cours d’investigation” précise-t-il.

Toutefois, il ajoute que “pendant l’interrogatoire, ils nous ont fourni des renseignements précieux pour élucider cette affaire.”

Le colonel Kamol a par ailleurs confirme que Wisuth et Thanachai ont été inculpé de tentative de meurtre, possession illégale d’arme à feu et de munitions et port d’arme prohibé.

“L’imam Weerachart est lui aussi sorti de l’hôpital Vachira. Il est maintenant hors de dangers. Nous ne pouvons malheureusement pas divulguer d’informations suite à sa déposition” termine le colonel Kamol.

 

Article original: Chanida Summast The Phuket News

Photo from - Eakkapop Thongtub / The Phuket News

Les dernières vidéos