Les ‘festivaliers’ apaisent les esprits affamés de leurs ancêtres

Actualités Phuket Thaïlande

Les ‘festivaliers’ apaisent les esprits affamés de leurs ancêtres Les ‘festivaliers’ apaisent les esprits affamés de leurs ancêtresLes ‘festivaliers’ apaisent les esprits affamés de leurs ancêtresLes ‘festivaliers’ apaisent les esprits affamés de leurs ancêtresLes ‘festivaliers’ apaisent les esprits affamés de leurs ancêtres
21 Septembre
01:20 2017

PHUKET : Les bouddhistes de Phuket ont pris part ce matin au festival du dixième mois lunaire et ont honoré et rendu hommage a leurs ancêtres.



Le festival du dixième mois lunaire, similaire a la version de Phuket du festival Por Tor, consiste en rendre hommage et a montrer sa gratitude envers ses ancêtres.


La légende raconte qu’au dixième mois lunaire, les esprits des ancêtres décédés qui ne sont pas encore réincarnés sont libérés de l’autre monde pour rendre visite a leurs familles dans le monde des humains.


A cette occasion, les membres de la famille vivant loin de leur villages d’origine, retournent dans leurs villages rendre hommage a leurs ancêtres.


Aujourd'hui, au temple Kajornrangsan sur Ranong Rd a Phuket Town, de nombreux bouddhistes dans l'incapacité de rentrer chez eux ont participé a des offrandes de nourriture aux moines, et ont écouté des sermons et des prières.


Plus de 20 ‘Praet’ de papier mâché étaient disposées au temple, et les dévots pouvaient déposer des offrandes en face des représentations des esprits pour calmer leur faim.


Les “Preat” sont des figurines grotesques d’esprits maudits revenus des enfers, représentés avec des corps longs et contorsionnés, des langues distendues, des boyaux mutilés et des têtes d’animaux, souvent torturés avec des instruments tranchants.


Les “Preat” rappellent aux enfants et aux bouddhistes les conséquences d’une vie de péchés, et les encouragent a développer un bon karma pour éviter un sort similaire.


Les ‘festivaliers’ ont déposé des offrandes de nourriture aux “Preat” représentant les besoins vitaux, ‘khanom la’ pour les vêtements, ‘khanom dee sum’ pour l’argent...


Un des principaux plat offert aux esprits est le “Krayasart”, préparé a base de sticky rice, de haricots, de sucre et de sésame, cuisinés sous forme de pâte et enveloppée d’une feuille de bananier. D’autres mets traditionnels (khanom) comme le kao pong, le khanom kong ou le khanom ba font également partie des offrandes les plus fréquentes.


Après la cérémonie d’offrandes de nourriture, les enfants se précipitèrent pour ‘voler’ la nourriture, un rituel appelé “Shing Praet”. Quand les rituels et les cérémonies auront pris fin, ce sera le moment de faire la fête avec des danses et des musiques. L’enceinte du temple donnera place a une foire et un marché traditionnel.



Article original : Eakkapop Thongtub / The Phuket News


Photo from - Eakkapop Thongtub

Les dernières vidéos