Les ‘fausses baleines tueuses’ arrivent à Phuket

Actualités Phuket Thaïlande

Les ‘fausses baleines tueuses’ arrivent à Phuket
23 Mars
10:52 2017

PHUKET : L’apparition la semaine dernière à Phuket de ‘fausses baleines tueuses’ devant un groupe de touristes très chanceux est un rappel très sérieux démontrant que malgré les aptitudes exceptionnelles des humains à redessiner l’environnement, il se passe toujours beaucoup de choses autour de nous que nous ne comprenons que très pauvrement – voire pas du tout. 

Le thème ‘les extraterrestres sont parmi nous’ est un terreau fertile pour les scénarii hollywoodiens, de la franchise de science-fiction Star Trek aux comédies comme Mars Attacks ou aux films d’action comme Men in Black


Aussi impressionnant que ces œuvres puissent être, le principe reste que : la réalité est plus étrange que la fiction.
Après les récentes apparitions, aucun doute que les recherches internet sur le terme ‘fausses baleines tueuses’ ont considérablement augmenté. 

Si jamais une créature avec un nom portant autant à confusion avait existé, nous voudrions en être informés. Même le terme latin pseudorca crassidens est désespérément inexact.

Comme nous l’indique Wikipédia, les ‘soit disant’ ‘fausses baleines tueuses’ ne sont pas des baleines, encore moins des baleines tueuses (qui ne sont pas non plus des baleines d’ailleurs), mais sont les plus insaisissables quoique largement présentes espèces de dauphins d’eaux profondes. 

Connaissant tous ces faits, continuer à les appeler ‘fausses baleines tueuses’ a autant de sens que l’absurdité, quoique linguistiquement admise, d’appeler les indiens d’Amérique des ‘indiens’.

D’un autre point de vue, un nom si bizarre est peut être cohérent avec une espèce que nous connaissons si peu. Mais les quelques recherches qui ont été menées sur les pseudorca crassidens a révélé des découvertes fascinantes. 

Tout d’abord, elles sont connues pour parfois offrir leurs proies aux nageurs ou plongeurs qu’elles rencontrent – bien que rarement – dans un acte de générosité inter espèce très peu observer dans la nature.

Les individus sont connus pour se prendre d’amitié avec des dauphins à nez de bouteille, avec lesquels ils coopèrent pour chasser. 

Ces liens semblent être d’individu à individu, très semblablement aux relations que nous pouvons lier avec nos canis lupus familiaris, les ‘chiens domestiques’.

Heureusement, les rares apparitions de ces créatures nous rappellent que nous devons mieux protéger l’environnement marin qui représente la plus grande partie de notre biosphère, mais aussi que nous ne sommes pas les seuls êtres sensibles de la planète.

Article original : Phuket Gazette
Photo from - Phuket Gazette

Les dernières vidéos